Volkswagen poursuit sa croissance en Afrique subsaharienne

Volkswagen poursuit sa croissance en Afrique subsaharienne

Vendredi 3 mars 2017 — La marque Volkswagen continue l'expansion de sa stratégie de régionalisation. Après l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud et la Chine, l'Afrique subsaharienne s'avance comme la prochaine étape logique de cette expansion.

 

L'Afrique subsaharienne devient donc la quatrième région majeure pour la marque Volkswagen. Pour développer ce réseau, riche de 49 états et 920 millions d'habitants, le directeur de Volkswagen Group Africa, Thomas Schäfer, a été nommé responsable.

D'après lui, « Il y a un énorme potentiel en Afrique pour rencontrer les besoins de mobilité de la classe moyenne. » Voilà pourquoi Volkswagen a déjà trois usines dans la région. En effet, la marque allemande construit des voitures en Afrique du Sud depuis 1951. A cela, il faut ajouter les usines d'assemblage de véhicules au Nigeria (datant de 2015) et au Kenya (depuis décembre 2016).

Volkswagen prévoit également de lancer un concept de mobilité intégrée au Rwanda à la fin de cette année 2017. Il s'agirait de solutions de mobilité comme la voiture partagée (car-sharing) ou un service de transport de personne (ride-hailing). Pour répondre à la demande de véhicules dans ce cadre, une nouvelle usine d'assemblage devrait prochainement voir le jour à Kigali, capitale rwandaise.