Première mondiale au TechCrunch 2017 de Berlin : MOIA présente son concept de covoiturage avec la première voiture électrique d’autopartage au monde

Première mondiale au TechCrunch 2017 de Berlin : MOIA présente son concept de covoiturage avec la première voiture électrique d’autopartage au monde

Mercredi 6 décembre 2017 —  

·         La vision devient réalité : 12 mois seulement après sa création, la start-up berlinoise présente son concept de covoiturage

·         Nouveau design pour le covoiturage : 100 % électrique, respectueux de l’environnement, de l’espace pour jusqu’à six passagers

·         « Un million de véhicules en moins sur la route » : une nouvelle offre de mobilité pour réduire la circulation dans les grandes villes, dès 2018 à Hambourg 

MOIA, la start-up de mobilité du Groupe Volkswagen, présente son concept de covoiturage un an tout juste après sa création. Le concept MOIA ouvre la voie à de nouvelles solutions de mobilité pour réduire considérablement la circulation dans les grandes villes. La start-up a présenté son écosystème de covoiturage et sa mission « Un million de véhicules en moins sur la route » lors du TechCrunch de Berlin où le véhicule MOIA, entièrement électrique et optimisé pour le covoiturage, a fait ses débuts.

MOIA souhaite retirer un million de véhicules des villes

« Nous nous sommes lancés il y a un an au TechCrunch de Londres avec comme vision d’aider les villes à améliorer la circulation. Nous souhaitons trouver une solution aux problèmes de transport auxquels les villes sont confrontées, comme les embouteillages, la pollution de l’air, la pollution sonore ou le manque d’espace, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs de développement durable. Il ne nous a pas fallu longtemps pour poser les bases d’une nouvelle composante de mobilité urbaine. En 2018, nous serons prêts à lancer notre concept de covoiturage au niveau international, ce qui sera un premier pas vers notre objectif qui vise à réduire d’un million le nombre de véhicules circulant dans les grandes villes d’Europe et des États-Unis d’ici à 2025 », explique Ole Harms, directeur général de MOIA.

Le premier projet de la start-up concernera le lancement à Hambourg fin 2018 de l’écosystème incluant le nouveau véhicule. « En fonction des besoins de chaque ville, nous proposerons la chaîne de valeur complète ou uniquement certaines de ses composantes », ajoute Ole Harms. Différents modèles d’opérateurs seront possibles et pourront être développés en collaboration avec les villes et les partenaires.

La dernière pièce manquante du puzzle est le véhicule MOIA qui a été présenté au public au TechCrunch. Outre la voiture, le système est composé d’une application client que les passagers utilisent pour réserver et payer le MOIA. L’application indique les voitures disponibles et le prix du trajet avant que le client ne réserve. Un algorithme de covoiturage regroupe les passagers qui ont des destinations similaires afin d’augmenter la capacité de chaque véhicule et d’éviter les détours. Une application conducteur et un système de gestion du parc de véhicules complètent le système.

Seul système de covoiturage électrique à six places

Le MOIA est un véhicule entièrement électrique qui peut accueillir confortablement jusqu’à six passagers. L’habitacle est spacieux, avec des sièges individuels, beaucoup d’espace pour les jambes et suffisamment de place pour se déplacer et atteindre facilement chacun des sièges. Conçu exclusivement pour le covoiturage, le véhicule devrait être particulièrement confortable. Même les passagers qui ne souhaitent pas de contacts avec les autres occupants se sentiront à l’aise. Les sièges sont équipés de fonctions pratiques telles que des lampes de lecture à intensité variable et des ports USB. Chaque véhicule offre également une connexion wi-fi haut débit. Les portes et les poignées automatiques optimisées facilitent l’entrée et la sortie. Quant aux éventuels bagages, ils peuvent être rangés dans une zone spacieuse située à côté du conducteur.

« Le véhicule offre un confort total, ce qui est capital pour notre service. Pour sa conception, nous avons utilisé un processus de cocréation impliquant des utilisateurs potentiels de différents âges qui ont effectué des tests et qui ont fait part de leurs commentaires. De nombreuses idées issues de ce processus ont été intégrées lors de son développement. Nous travaillons également sur de futures versions », explique Robert Henrich, directeur général délégué de MOIA.

Temps de production record grâce à des processus flexibles

Volkswagen Commercial Vehicles et Volkswagen Osnabrück ont planifié, développé et construit le MOIA en un temps record : dix mois. Le véhicule dispose d’une autonomie de plus de 300 km (norme WLTP) et peut être rechargé à 80 % en 30 minutes environ. Eckhard Scholz, membre du conseil d’administration de Volkswagen Commercial Vehicles, indique : « Nous redéfinissons la production automobile en collaboration avec MOIA et VW Osnabrück. Nous sommes très fiers d’avoir réussi à produire un nouveau véhicule spécifiquement adapté aux besoins du covoiturage en 10 mois seulement. » Cette prouesse a été réalisée grâce à l’utilisation de processus flexibles à l’usine d’Osnabrück. Le véhicule fera ses débuts dans les rues de Hambourg l’année prochaine.

MOIA teste son service à Hanovre depuis octobre 2017 et continue de développer ses composantes en temps réel. Le « processus de cocréation de MOIA » fait partie intégrante de ce test composé d’une flotte de 20 Volkswagen Multivan T6.