Modèles marquants, modèles oubliés – SP1/SP2 (1972-1976)

Modèles marquants, modèles oubliés – SP1/SP2 (1972-1976)

Imaginée et produite par Volkswagen Brésil, la SP1/SP2 est un coupé à la ligne très originale basé sur la Variant produite localement. Une rareté considérée comme l’un des plus beaux modèles des années 70 !

Au début des années 70, les voitures importées sont rares au Brésil en raison de taxes très importantes. La filiale locale de Volkswagen, Volkwsagen do Brasil, jouit d’une large indépendance par rapport à la maison-mère située en Allemagne, et produit des modèles adaptés aux spécifications du marché local. Pour seconder la très originale Karmann-Ghia TC, le patron de la filiale lance un nouveau projet qui aboutira aux SP 1 et 2. Esthétiquement bien ancré dans les années 70, le nouveau coupé se base sur la Variant 1600 brésilienne et arbore une ligne plaisante bien qu’un assez complexe, avec un avant très long qui contraste avec une partie arrière plutôt ramassée. Comme les autres Volkswagen de l’époque, le moteur refroidit par air est placé en porte-à-faux arrière, sous le plancher de coffre de la voiture. Si la mécanique et certaines pièces sont issues d’autres modèles, de nombreux éléments de la SP lui sont spécifiques, à l’instar du mobilier de bord en plastique noir qui donne une ambiance résolument sportive à l’habitacle. Lancée en 1972, la SP1 utilise le moteur 1600cc qui ne développe que 54 ch. Après seulement 162 exemplaires, la voiture reçoit un bloc 1700cc de 65 ch et prend le nom de SP2. Loin d’être une vraie sportive aux niveau de ses performances, celle-ci distille à ses passagers des sensations uniques en raison de sa position de conduite particulièrement basse, de sa ligne aguichante et d’une sonorité moteur suggestive. Au total, 10.193 exemplaires ont été produits jusqu’en 1976. Pour l’anecdote, une SP3 à moteur 1800 refroidi par eau développant 100 ch issu d’une Passat a été étudié par Volkswagen et construit par une concession brésilienne. Disposant d’une carrosserie légèrement modifiée pour aérer la mécanique, ce projet est malheureusement resté sans suite.

 

Vu d’aujourd’hui

Avec plus de 15.000 employés dans le pays, Volkswagen Brésil est une filiale très importante et extrêmement dynamique de la marque. De nos jours, on y commercialise des modèles connus en Belgique, ainsi que des productions spécifiques développées pour le marché local comme la Gol, la Virtus ou la Voyage. Leur particularité est de disposer de la technologie TotalFlex qui permet de rouler à l’éthanol (réalisé avec des déchets de canne à sucre), à l’essence ou avec le mélange des deux carburants.

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

Profil du groupe:

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy