L’ID.3 sera assemblée à la Gläserne Manufaktur de Dresde à partir de l’automne 2020

L’ID.3 sera assemblée à la Gläserne Manufaktur de Dresde à partir de l’automne 2020

  • Volkswagen accélère le rythme de l’électromobilité
  • La Gläserne Manufaktur, ou Fabrique de verre, devient un centre d’innovation et de nouveaux secteurs d’activité sont encouragés
  • Gunnar Kilian, membre du conseil d’administration de Volkswagen AG responsable des ressources humaines : « Le site saxon s’offre de solides perspectives d’avenir. Les effectifs restent stables. »

 

Volkswagen passe à une vitesse supérieure dans sa campagne électrique. Lors d’une réunion du personnel à Dresde, Gunnar Killian, membre du conseil d’administration de Volkswagen AG responsable des ressources humaines, a annoncé que l’ID.31 sera également assemblée à la Gläserne Manufaktur de Dresde, en plus du site de Zwickau. L’ID.3 est le premier modèle d’une toute nouvelle génération lancé sur le marché dans le cadre de la campagne électrique mondiale de Volkswagen. La Gläserne Manufaktur va devenir un « Center of Future Mobility », c’est-à-dire un centre de mobilité du futur dédié au développement et au test de technologies innovantes en collaboration avec des partenaires de l’industrie et des start-up. Les efforts liés aux nouveaux secteurs d’activité, tels que la station d’essai fonctionnelle, vont aller en s’intensifiant. La livraison de véhicules va par ailleurs considérablement se développer et le site sera rendu encore plus attractif pour les visiteurs et les clients.

 

« La décision d’amener la famille ID. à Dresde offre au site saxon de merveilleuses perspectives d’avenir », note Gunnar Kilian, membre du conseil d’administration. « Les effectifs restent stables. Dans le même temps, nous accélérons le rythme de l’électromobilité. Nous avons besoin de la Gläserne Manufaktur comme vitrine pour embarquer nos clients sur la route de l’électromobilité et de la transformation numérique. »

« Avec l’ID.3, nous construisons l’un des modèles d’avenir de Volkswagen, et c’est une excellente nouvelle pour Dresde et la Saxe », ajoute Lars Dittert, directeur de la Gläserne Manufaktur. « Nous allons renforcer notre rôle de vitrine de l’électromobilité et encourager les avancées technologiques. »

Thomas Aehlig, président du comité d’entreprise de la Gläserne Manufaktur, a souligné que « l’assemblage de l’ID.3 à partir de l’automne 2020 est une excellente nouvelle pour l’équipe. Nous préservons ainsi des emplois à long terme pour nos salariés tout en offrant une perspective d’avenir positive au site. Au cours des prochaines semaines, l’attention va désormais se porter sur un programme de qualification complet pour l’équipe. »

« La période d’incertitude qui a suivi la fin de la production de la Phaeton est enfin terminée », commente Jens Rothe, président du comité d’entreprise de Volkswagen Sachsen. « En assemblant temporairement l’e-Golf2, l’équipe de Dresde s’est extrêmement bien préparée à l’avenir de l’électromobilité et possède les meilleurs atouts pour notre famille ID. Les capacités du site sont gérées de manière efficace et les emplois garantis. Le comité d’entreprise a largement œuvré à cette évolution ces dernières années. »

Après Zwickau, Dresde devient ainsi la deuxième usine d’assemblage de l’ID.3 en Allemagne. Les premiers véhicules basés sur la plate-forme MEB devraient quitter la ligne d’assemblage du site saxon à partir de l’automne 2020. Par la suite, l’usine pourrait également assembler d’autres modèles de la famille ID.

Afin que la Gläserne Manufaktur ait des reins solides pour l’avenir, il est également prévu de créer et d’étendre de nouveaux secteurs d’activité dans les domaines de la livraison de véhicules, de l’internalisation et des essais fonctionnels des véhicules sur ce site au confluent de la Pologne, de la République tchèque et de l’Allemagne. Le site de Dresde en tant que point de livraison de véhicules va gagner en importance, l’accent étant mis plus spécifiquement sur les véhicules électriques. Actuellement, quelque 1 300 véhicules sont livrés chaque année en Allemagne. Ce nombre devrait connaître une croissance significative au cours des années à venir, garantissant l’emploi à quelque 380 travailleurs.

La production de série de l’ID.3 a été lancée à Zwickau il y a exactement deux semaines, à l’occasion d’une cérémonie à laquelle ont assisté la chancelière Angela Merkel et le directeur général du Groupe, Herbert Diess. Le Groupe Volkswagen prévoit la mise sur le marché de non moins de 75 modèles 100 % électriques et de quelque 60 véhicules hybrides d’ici 2029. Il souhaite vendre 26 millions de véhicules électriques, toutes marques confondues, d’ici-là, contribuant ainsi à populariser l’électromobilité.

 

Le Groupe va consacrer 33 milliards d’euros rien qu’à l’électromobilité.

Ces derniers mois, la Gläserne Manufaktur s’est dotée de bases solides pour assurer son avenir à travers de nouveaux secteurs d’activité comme le « Future Mobility Incubator », un incubateur de la mobilité du futur, et le « Future Mobility Campus », un laboratoire d’apprentissage dédié à la formation et au perfectionnement professionnels, mais aussi par l’expansion de la livraison de véhicules, le banc d’essai de la Production 4.0 et le « Software Development Center Production » (un centre de développement logiciel). Cette transformation réussie va maintenant aller en s’accélérant et en s’intensifiant.

 

  1. ID.3 : Le véhicule n’est pas encore disponible à la vente en Europe.
  2. e-Golf : consommation d’énergie, en kWh/100 km (NEDC) : 13,8-12,9 en cycle combiné ; émissions de CO2 en cycle combiné en g/km : 0 ; classe d’efficience : A+.

 

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy