Décision d’implantation en Amérique du Nord : Volkswagen construira la nouvelle génération de véhicules électriques à Chattanooga

Décision d’implantation en Amérique du Nord : Volkswagen construira la nouvelle génération de véhicules électriques à Chattanooga

  • L’usine américaine sera préparée pour la plate-forme modulaire électrique (MEB) grâce à des investissements à hauteur de 700 millions d’euros (800 millions de dollars)
  • La production débutera en 2022 avec le SUV électrique ID. Crozz
  • Herbert Diess, CEO : « Il s’agit d’un aspect important de notre stratégie de croissance en Amérique du Nord »
  • Volkswagen met en place un réseau de production mondial pour les voitures électriques : huit usines MEB sur trois continents d’ici 2022

La marque Volkswagen poursuit activement sa campagne électrique et annonce à présent l’installation de son premier site de production en Amérique du Nord. À l’avenir, l’usine de Chattanooga dans le Tennessee produira des véhicules basés sur la plate-forme modulaire électrique MEB, lançant une nouvelle génération de véhicules électriques. À cet effet, Volkswagen investira quelque 700 millions d’euros (800 millions de dollars) dans l’usine. Son extension créera jusqu’à 1 000 nouveaux emplois ainsi que quelques emplois chez les fournisseurs. La première voiture électrique de Chattanooga sortira des chaînes d’assemblage en 2022. Par ailleurs, huit usines MEB devraient voir le jour en Europe, en Amérique du Nord et en Chine dans les années à venir. Volkswagen accroît sa capacité de production afin de vendre plus d’un million de voitures électriques par an d’ici 2025.

Herbert Diess, CEO de Volkswagen AG, indique : « Les États-Unis sont une des régions les plus importantes pour nous et produire des véhicules électriques à Chattanooga est un aspect important de notre stratégie de croissance en Amérique du Nord. L’équipe de gestion menée par Scott Keogh est déterminée à continuer à augmenter notre part de marché dans les années à venir. Avec nos investissements actuels et l’augmentation de la production locale, nous renforçons les bases d’une croissance durable de la marque Volkswagen aux États-Unis. »

La première voiture électrique qui sortira de l’usine de Chattanooga sera le SUV ID. Crozz. Volkswagen construira également l’ID. Buzz en Amérique du Nord, qui est la réinterprétation du légendaire van VW. Les deux modèles, qui exploiteront au maximum les possibilités offertes par la mobilité électrique, font partie de la nouvelle gamme ID. de Volkswagen. Ils proposeront entre autres une grande autonomie, un intérieur spacieux, des comportements de conduite dynamiques et un niveau inédit de connectivité.

« Nous ne pourrions pas être plus fiers de construire le futur de la mobilité ici aux États-Unis », explique Scott Keogh, CEO et président de Volkswagen Group of America. « Nous sommes connus pour représenter la mobilité pour tous et nos véhicules électriques hériteront de cette tradition. » En outre, l’usine de Chattanooga continuera de produire l’Atlas et la Passat.

Volkswagen entend populariser la voiture électrique et a lancé la plus grande campagne électrique dans l’histoire de l’automobile. Dans les prochaines années, la marque commercialisera plus de 20 modèles 100 % électriques, dont le premier sera l’ID. compacte. Elle sera fabriquée à l’usine de Zwickau (Allemagne) dès la fin 2019. D’ici 2025, la marque Volkswagen a l’intention d’écouler au moins un million de voitures électriques par an dans le monde. D’autres usines MEB sont prévues à Emden, à Hanovre, à Dresde et à Mlada Boleslav en République tchèque. Le marché chinois sera approvisionné par les usines d’Anting et de Foshan. Dans l’ensemble, la marque Volkswagen investira 11 milliards d’euros dans les technologies d’avenir d’ici 2023, dont 9 milliards d’euros dans la mobilité électrique.

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy