Avant-première : une nouvelle énergie pour la Coccinelle

Avant-première : une nouvelle énergie pour la Coccinelle

 

  • Volkswagen Group Components fournit une motorisation électrique complète pour la légendaire Coccinelle
  • Le concept permet l’électrification de nombreux véhicules historiques différents
  • Une conversion sur mesure réalisée par l’entreprise partenaire eClassics

Volkswagen Group Components et son partenaire eClassics présentent un concept holistique d’électrification de la légendaire Volkswagen Coccinelle. La conversion proposée recourt exclusivement à des pièces neuves choisies de manière concertée dans la production de série de Volkswagen Group Components. La motorisation électrique, la boîte de vitesses monorapport et le système de batterie sont dérivés de ceux de la nouvelle Volkswagen e-up!. La conversion de l’historique Coccinelle est quant à elle effectuée par la société spécialisée eClassics. Une version proche de la production de série de l’e-Coccinelle sera présentée en avant-première lors du Salon international de l’Automobile (IAA) à Francfort (Allemagne).

« La Coccinelle électrifiée combine le charme de notre voiture ancienne et la mobilité du futur. Le capot renferme des composants électriques innovants de Volkswagen Group Components, avec qui nous travaillons à l’électrification de véhicules à forte valeur historique, dans un processus émotionnel », explique Thomas Schmall, directeur général de Volkswagen Group Components. « Nous proposons en même temps aux propriétaires de Coccinelle une solution de conversion professionnelle reposant sur l’emploi de pièces de production de qualité supérieure. »

 

La nouvelle Volkswagen e-up! comme base technique

Côté technique, la conversion repose sur les pièces de production éprouvées de la nouvelle Volkswagen e-up!, fabriquées sur les sites de production de Volkswagen Group Components. Le moteur électrique et la boîte de vitesses monorapport sont produits à Cassel, tandis que les composants du système de batterie sont fournis par l’usine de Brunswick.

Sur l’e-Coccinelle, les composants de Cassel et de Brunswick interagissent pour donner naissance à une motorisation électrique développant une puissance maximale de 60 kW/82 ch. Intégré dans le soubassement, le système de batterie est constitué de 14 modules d’une capacité unitaire de 2,6 kWh. Ces modules de la batterie lithium-ion délivrent une énergie cumulée pouvant atteindre 36,8 kWh. Les performances accrues et le supplément de poids découlant d’une telle électrification requièrent une adaptation et un renforcement du châssis et des freins. Malgré un poids total de 1 280 kg, l’e-Coccinelle accélère de 0 à 50 km/h en à peine quatre secondes et de 0 à 80 km/h en un peu plus de huit secondes. L’autonomie de cette e-Coccinelle, capable d’atteindre une vitesse de pointe de 150 km/h, s’élève à 200 km, soit une distance confortable pour une virée à bord d’une voiture ancienne électrifiée. Et si l’e-Coccinelle venait à manquer d’énergie durant le voyage, les composants de série intégrés permettent une recharge rapide à l’aide d’un système de charge combinée (CCS). Conséquence, l’e-Coccinelle peut stocker suffisamment d’énergie pour effectuer plus de 150 km supplémentaires après une recharge d’environ une heure.

 

Un concept transposable à d’autres véhicules historiques

Ce concept va désormais rendre possible l’électrification ultérieure d’autres véhicules historiques. « Nous collaborons déjà à la préparation de la plate-forme du Bulli, et une version électrique de la Porsche 356 pourrait également voir le jour », annonce ainsi T. Schmall. L’utilisation de la plate-forme modulaire pour véhicules électriques (MEB) est également envisagée, ce qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités en matière de performances et d’autonomie.

 

Une conversion assurée par un partenaire spécialisé

Si Volkswagen Group Components fournit les pièces de production du moteur électrique et du système de batterie, c’est l’entreprise partenaire eClassics, établie à Renningen, près de Stuttgart, qui se charge de la conversion proprement dite de la Coccinelle. Une expertise poussée a été nécessaire à la mise en œuvre de la Coccinelle électrifiée. Volkswagen Group Components a ainsi mis à profit la grande expérience de ses collaborateurs spécialisés et a prodigué ses conseils à eClassics tout au long du processus. « Nous sommes fiers d’avoir pu donner le coup d’envoi de ce projet aux côtés de Volkswagen Group Components. Et nous sommes impatients de bientôt croiser de nombreuses e-Coccinelle dans la rue », ajoutent les deux directeurs généraux d’eClassics GmbH & Co KG, Dennis Murschel et Martin Acevedo.

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy