Poppy devient la première plateforme de mobilité partagée en Europe à offrir 3 solutions de mobilité dans 1 seule app

Poppy devient la première plateforme de mobilité partagée en Europe à offrir 3 solutions de mobilité dans 1 seule app

Avec environ 700 véhicules supplémentaires ajoutés en juillet, Poppy a plus que doublé sa flotte
et compte maintenant près de 1.000 véhicules répartis sur les 2 plus grandes villes belges :
Bruxelles et Anvers.

 

  • Poppy devient la première plateforme européenne de mobilité partagée à inclure desvoitures, des scooters et des trottinettes
  • Poppy augmente sa flotte de 700 véhicules à Bruxelles et Anvers
  • L’application comprend désormais des voitures, des scooters et des trottinettes partagés à Bruxelles et Anvers.


31 juillet 2019 – Bruxelles/Anvers. Poppy augmente le nombre de scooters et de trottinettes
partagés dans sa flotte. Avec cette extension, Poppy offre, pour la première fois, des voitures,
des scooters et des trottinettes à tous ses utilisateurs de Bruxelles et d’Anvers. Poppy devient
alors l’unique opérateur de mobilité en Europe à combiner ces 3 solutions sur une même
plateforme.


La multimodalité comme prochaine tendance


La demande de solutions partagées et multimodales en ville augmente rapidement. Poppy surfe
sur cette nouvelle tendance : « Les gens s’interrogent de plus en plus sur la meilleure façon de
se rendre d’un point A à un point B. Avec Poppy, ils ont, pour la première fois, la possibilité de
trouver 3 solutions différentes de mobilité partagée sur une seule et même plateforme. » -
Valentin Haarscher, CEO de Poppy. Cette expansion vers différents types de véhicules en une
seule app aidera les utilisateurs à atteindre des voitures Poppy en utilisant de plus petits
véhicules.


La demande de solutions de mobilité multimodales relie les générations. Aujourd'hui, l'utilisateur
moyen de Poppy est âgé de 36 ans et utilise les voitures Poppy pour parcourir 8 à 10 kilomètres
en moyenne. "La mobilité partagée est quelque chose qui attire toutes les générations. Nous
constatons que notre plateforme est une vraie alternative à la voiture particulière car elle offre la
liberté de choisir la solution de mobilité la plus adaptée aux besoins de chaque déplacement." -
Valentin Haarscher, CEO de Poppy


Avec les villes


Comme ces nouvelles formes de mobilité sont également confrontées à des défis, Poppy adopte
une approche différente en ce qui concerne la mobilité partagée. Poppy valorise la coopération et
la co-création avec les villes pour déployer ses nouvelles solutions de mobilité, en tenant compte
des besoins et des exigences de la mobilité urbaine spécifique aux villes. Poppy a toujours utilisé
une approche progressive : lancer chaque type de véhicule étape par étape, en tenant compte
des spécificités de chaque ville et en apprenant les besoins, les habitudes et la culture des
utilisateurs progressivement, avant de passer la vitesse supérieure.
"À Anvers, chaque utilisateur doit pouvoir trouver le mode de transport dont il a besoin à ce
moment-là. L'approche multimodale de Poppy est un ajout apprécié à notre politique de mobilité."
- Koen Kennis, échevin pour la mobilité, ville d'Anvers


Contact presse
Davy Dirix
davy@growth-inc.be
0477316215

 

Poppy en chiffres:


Flotte :
1.000 véhicules
300 voitures
400 trottinettes – 200 à Bruxelles et 200 à
Anvers
300 scooters – 200 à Bruxelles et 100 à Anvers
La flotte se compose de véhicules 100% écoresponsables.
Poppy est accrédité du label CO2 neutral.

Utilisateurs :
+ de 40.000
36 ans d’âge moyen
8-10 kilomètres par trajet en voiture en moyenne

Tarifs :
Voiture : 0,33 eur/min
Scooter : 0,25 eur/min
Trottinette : 1 euro pour démarrer + 0,15 eur/min
Pause : 0,10 eur/min pour tous les véhicules
Inscription : pas de frais d’inscription et 10 crédits gratuits
à l’inscription (10eur)

Poppy est disponible à Bruxelles et Anvers. C’est la seule
plateforme de carsharing qui permet le carsharing
interurbain entre Anvers et Bruxelles (aéroport de
Zaventem compris).

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

Profil du groupe:

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy