Modèles marquants, modèles oubliés - T3 Syncro (1985-1992)

Modèles marquants, modèles oubliés - T3 Syncro (1985-1992)

Développé pour répondre à des besoins spécifiques, le Volkwagen Transporter T3 Syncro était un redoutable véhicule franchisseur déguisé en van. Une proposition unique sur le marché à cette époque !

Apprécié par les baroudeurs, le Volkswagen Transporter a été, dès le début de son histoire, de tous les voyages, de tous les défis. Bien que seules ses roues arrière soient motrices, il est capable de faire fi de bon nombre de situations difficiles. Son agilité à toute épreuve ne suffit pourtant pas à certains. À la fin des années 70, Henning Duckstein, membre du département Recherche et Développement de Volkswagen et voyageur intrépide, a adapté un système 4 roues motrices sur son T2 Westafalia pour l’emmener en Afrique. Posé sur des roues de 16 pouces dotées de pneus tous-terrains et modifié au niveau de son carburateur pour pouvoir affronter des pentes importantes, ce véhicule attire l’attention du Gustav Meyer, également ingénieur chez Volkswagen. Ensemble, les deux hommes décident de développer « officiellement » un système 4 roues motrices à l’aide d’un petit budget consenti par le constructeur. Malgré 5 prototypes construits et testés avec succès dans le désert saharien, le projet resta sans suite car le Département Marketing le jugea trop peu rentable. Cependant, cette idée fut exhumée en 1983 avec l’arrivée des premiers moteurs refroidis par eau sur les T3. À l’instar de la Golf Country des années plus tard, c’est la firme autrichienne Steyr-Puch, spécialiste en matière de véhicules tout-terrain, qui est sollicitée pour développer un système de traction intégrale. Basé sur le brevet développé par l’entreprise anglaise Fergusson, le dispositif à quatre roues motrices est commercialisé en 1985 sur les T3 1,9 l essence (78 ch) et 1,6 l turbodiesel (70 ch). Par la suite, le système baptisé Syncro a également été disponible avec le 2,1 l de 112 ch. Grâce à son viscocoupleur, son blocage de différentiel arrière et avant (en option) et sa caisse rehaussée, la Transporter passe vraiment partout. De plus, à l’instar de la version 2 roues motrices, il peut recevoir toutes sortes d’aménagements (utilitaire, transport de personnes, Westfalia, etc.). Disponible au départ avec des jantes de 14 pouces, il a également été vendu dans une version encore plus extrême dotée de jantes de 16 pouces. Celle-ci se distinguait par une garde au sol plus importante, de plus gros freins, une transmission et une caisse renforcées. Produit à seulement 2.138 exemplaires dans cette configuration, le T3 Syncro « 16 pouces » est le Saint-Graal des collectionneurs !

 

Vu d’aujourd’hui

Présent sur le marché des véhicules commerciaux depuis 1950, Volkswagen a toujours innové en proposant des modèles s’adaptant à tous les besoins. La transmission à 4 roues motrices fait partie intégrante de la démarche de Volkswagen Commercial Vehicles depuis 1985 et la gamme actuelle compte des versions intégrales 4Motion pour tous les modèles. Capables d’évoluer partout en toute sécurité, les utilitaires Volkswagen font de leur polyvalence un atout majeur.

 

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée. Les informations relatives aux prix et aux équipements sont données à titre indicatif seulement. Les informations pour le marché belge se retrouvent sur le site:  www.volkswagen.be 

Profil du groupe:

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy