Le nouveau Touareg

Le nouveau Touareg

TDI Euro 6, fonction de roue libre et système de freinage « anti-multi-collision

Mercredi 7 mai 2014 — En l’espace d’une décennie, Volkswagen a vendu environ 720.000 exemplaires de son élégant SUV. Rien que l’année passée, plus de 70.000 conducteurs et conductrices ont jeté leur dévolu sur un nouveau Touareg, qui réunit dans un concept unique le meilleur qu’ont à offrir une berline et un véhicule tout-terrain. Aujourd’hui, Volkswagen présente en première mondiale au salon Auto China à Pékin une version perfectionnée du Touareg. Visuellement, la génération 2014 se reconnaît à ses parties avant et arrière redessinées, à ses coloris inédits et à ses nouvelles jantes. Techniquement, toutes les versions V6 TDI sont désormais équipées d’un système de freinage d’urgence « anti-multi-collision » (qui permet d’éviter les collisions secondaires après un accident) et d’une fonction de roue libre. Le moteur est alors découplé de la boîte de vitesses automatique à 8 rapports pour exploiter l’énergie cinétique dans les descentes ou les phases marquées par l’absence d’accélération, ce qui a pour effet de réduire encore la consommation. Le peaufinage aérodynamique et l’utilisation de nouveaux pneus à faible résistance au roulement aussi influent favorablement au quotidien sur la consommation. Les moteurs V6 TDI du Touareg ont été modifiés pour satisfaire à la norme antipollution Euro 6, qui entrera en vigueur dès 2015 en Europe.

Communiqué de presse

7 mai 2014

V14-21F

 

Le nouveau Touareg

 

  • Première mondiale à Pékin
  • Peaufiné sur le plan technique et affiné sur le plan stylistique
  • Parties avant et arrière repensées
  • Nouveaux services en ligne, TDI Euro 6, fonction de roue libre et système de freinage « anti-multi-collision »

 

Le nouveau Touareg en huit points importants :

  1. Nouveau design pour les parties avant et arrière.
  2. Système de freinage « anti-multi-collision » de série pour toutes les versions à moteur V6 TDI.
  3. Habitacle : nouveaux coloris de cuir, nouveaux éléments décoratifs, nouvelles touches, nouveaux boutons de réglage et éclairage blanc exclusif des éléments de commande.
  4. Moteurs V6 TDI avec nouveaux catalyseur SCR* et filtre à particules (versions pour l’Europe) répondant à la norme Euro 6.
  5. Fonction de roue libre de série sur toutes les versions.
  6. Disponibilité dès l’automne en Europe de services mobiles en ligne comme « Google Earth™ mapping service », « Google Street View™ » et l’info trafic en ligne.
  7. Nouveaux coloris et nouvelles jantes (jusqu’à 21 pouces).
  8. Commercialisation dès cet été.

 

En l’espace d’une décennie, Volkswagen a vendu environ 720.000 exemplaires de son élégant SUV. Rien que l’année passée, plus de 70.000 conducteurs et conductrices ont jeté leur dévolu sur un nouveau Touareg, qui réunit dans un concept unique le meilleur qu’ont à offrir une berline et un véhicule tout-terrain. Aujourd’hui, Volkswagen présente en première mondiale au salon Auto China à Pékin une version perfectionnée du Touareg. Visuellement, la génération 2014 se reconnaît à ses parties avant et arrière redessinées, à ses coloris inédits et à ses nouvelles jantes. Techniquement, toutes les versions V6 TDI sont désormais équipées d’un système de freinage d’urgence « anti-multi-collision » (qui permet d’éviter les collisions secondaires après un accident) et d’une fonction de roue libre. Le moteur est alors découplé de la boîte de vitesses automatique à 8 rapports pour exploiter l’énergie cinétique dans les descentes ou les phases marquées par l’absence d’accélération, ce qui a pour effet de réduire encore la consommation. Le peaufinage aérodynamique et l’utilisation de nouveaux pneus à faible résistance au roulement aussi influent favorablement au quotidien sur la consommation. Les moteurs V6 TDI du Touareg ont été modifiés pour satisfaire à la norme antipollution Euro 6, qui entrera en vigueur dès 2015 en Europe.

 

 

* « Selective Catalytic Reduction ».

 


 

Design et équipement extérieurs

 

Les nouveaux phares, plus grands, se remarquent d’emblée. Les deux lamelles inférieures de la calandre se prolongent visuellement jusque dans les phares pour former un large bandeau marquant.

 

Design et équipement intérieurs

 

Revalorisé et connecté. L’habitacle de ce SUV polyvalent s’enrichit de nouveautés parmi lesquelles des éléments décoratifs, des coloris de cuir, des solutions d’éclairage et des éléments de commande. En combinaison avec le système de radionavigation « RNS 850 » et le pré-équipement pour téléphone portable, le Touareg pourra bénéficier dès l’automne en Europe de « services mobiles en ligne ». Les premiers services disponibles seront la recherche via Google de curiosités ou POI (« Points of Interest »), la fonction de cartographie via le « Google Earth™ mapping service », la fonction « Google Street View™ » et l’info trafic en ligne.

 

Autre élément marquant, l’éclairage des éléments de commande n’est plus rouge, mais blanc. Les garnitures chromées des modules de commande, tels que celui de réglage du châssis, sont également nouvelles. Le panneau médian de la console centrale situé au-dessus du système d’infodivertissement a par ailleurs été élargi.

 

Un équipement de série complet

 

Les modèles V6 FSI et V6 TDI sont dotés de série de la transmission intégrale, de jantes de 17 pouces en alliage léger chaussées de pneus au format 235, d’un régulateur de vitesse, d’un volant multifonction, du système d’infodivertissement « RCD 550 » avec écran tactile, du dispositif « Stop-Start », de la récupération, d’une fonction de roue libre, de la climatisation automatique « Climatronic », de la direction Servotronic et de l’ESC avec stabilisateur de remorque.

 

Sur les versions V8 et Touareg Hybrid, la dotation de série comprend également des jantes de 18 pouces en alliage léger chaussées de pneus au format 255, le pack stylistique « Chrome & Style », les sièges confort en cuir « Vienna », des applications en bois noble, une fonction d’ouverture et de fermeture électriques du hayon, une alarme antivol et le système de (dé)verrouillage et de démarrage sans clé « Keyless Access ». Le réglage de l’approche (sur 160 mm) de la banquette arrière et de l’inclinaison de son dossier est également de série. Déverrouillable électriquement en option, il se rabat en quelques secondes, libérant un volume de chargement qui peut atteindre 1.642 l.

 

Un SUV high-tech

 

Le toit coulissant panoramique – le plus grand de tout le segment des SUV – garantit un maximum de luminosité même par temps gris. Le système d’assistance « Area View » observe les alentours du Touareg au moyen de quatre caméras pour plus de sécurité. Les airbags (jusqu’à neuf) offrent une protection supplémentaire. L’assistant au maintien de cap « Lane Assist » veille à maintenir la voiture sur sa bande de circulation, tandis que l’assistant au changement de voie « Side Assist » signale la présence de véhicules arrivant rapidement par l’arrière au conducteur qui a manifesté son intention de changer de bande de circulation. En cas d’urgence, le régulateur de vitesse adaptatif ACC avec « Front Assist » et freinage d’urgence en ville ralentit le véhicule jusqu’à son arrêt complet. Le système de protection proactive des occupants relie entre eux les différents systèmes d’assistance et veille, en cas de risque d’accident, à tendre les ceintures de sécurité, mais aussi à fermer les vitres et le toit coulissant panoramique selon les conditions de dynamique transversale. Autre nouveauté : les phares Bi-Xenon, équipés en option du système « Dynamic Light Assist ». Détectant au moyen d’une caméra aussi bien les voitures venant en sens inverse que celle qui précède, il adapte automatiquement le faisceau des feux de route – individuellement pour chaque phare via le module d’éclairage des virages – de manière à ne pas éblouir les autres usagers.

 

Moteur et transmission intégrale

 

Moteurs V6 et V8. Selon les régions, le Touareg à transmission intégrale est proposé en version turbodiesel (V6 et V8 TDI), essence (V6 et V8 FSI), turbo-essence (V6 TSI) ou encore hybride (V6 TSI + moteur électrique). Les moteurs V6 sont couplés à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports et équipés d’un système « Stop-Start ». Ils recourent par ailleurs à la récupération (transformation en électricité de l’énergie cinétique).

 

4motion. Tous les Touareg disposent dès la version de base d’une transmission intégrale à différentiel Torsen autobloquant (aptitude en côte de 31°). En outre, tous sont dotés d’un mode « Offroad » avec bouton rotatif à deux positions qui permet d’adapter l’ABS, l’EDS et l’ASR à l’utilisation en tout-terrain, d’enclencher l’assistant à la descente et d’adapter les points de commutation de la boîte automatique. Le Touareg V6 TDI de 190 kW (258 ch) peut être équipé en option du pack « Terrain Tech », qui voit le différentiel Torsen remplacé par une boîte de transfert avec réducteur, encore plus orientée tout-terrain, à laquelle s’ajoutent un différentiel central et un différentiel arrière verrouillables à 100% (4xmotion : aptitude en côte de 45°). Cette version possède un commutateur qui permet au conducteur d’adapter la transmission du SUV aux conditions de déplacement (cinq modes).

 

Versions diesel pour l’Europe : V6 TDI à catalyseur SCR/FAP et V8 TDI. En Europe, les clients ont le choix entre trois TDI. Les TDI développent respectivement 150 kW/204 ch, 190 kW/258 ch et 250 kW/340 ch. Les deux V6 TDI satisfont maintenant à la norme antipollution Euro 6, qui entrera en vigueur dès le mois de septembre 2015. Dans ce contexte, les deux moteurs ont été dotés d’un nouveau module catalyseur SCR avec filtre à particules, d’un module de dosage SCR (AdBlue) et d’un catalyseur supplémentaire (qui élimine l’ammoniaque excédentaire) ; le système d’épuration des gaz d’échappement dispose en outre d’un catalyseur à oxydation. Parallèlement, la consommation du V6 TDI BlueMotion de 150 kW/204 ch a pu être réduite de 7 l/100 km (184 g/km de CO2) à 6,6 l/100 km (174 g/km de CO2). La puissance de la version de 190 kW/258 ch a augmenté, puisque le « grand » V6 TDI développe désormais 10 kW/13 ch de plus. Ici aussi, néanmoins, le moteur est plus sobre, dans la mesure où sa consommation est passée de 7,2 l/100 km (189 g/km de CO2) à 6,8 l/100 km (178 g/km de CO2). Le TDI V8 de 250 kW/340 ch reste le moteur diesel le plus puissant.

 

Version à essence pour l’Europe : propulsion hybride avec V6 TSI et moteur électrique. En Europe, Volkswagen propose le Touareg Hybrid avec un V6 TSI de 245 kW/333 ch (turbo-essence à injection directe) et un moteur électrique de 38 kW/52 ch. Lorsque les deux moteurs fonctionnent de concert (mode « Boost »), le véhicule dispose d’une puissance systémique de 279 kW/380 ch et d’un couple maximal de 580 Nm ! Avec une consommation moyenne d’à peine 8,2 l/100 km (à quoi correspondent des émissions de CO2 de 193 g/km), le Touareg Hybrid impose de nouvelles références parmi les SUV à moteur à essence capables de s’aventurer en tout-terrain. Il peut fonctionner en mode purement électrique, donc sans rejeter d’émissions, jusqu’à 50 km/h. Comme tous les Touareg, la version hybride est conçue pour tracter des charges qui peuvent atteindre 3,5 t.

 


 

Une consommation dont la baisse peut atteindre 6%

 

Grâce à de nombreux peaufinages aérodynamiques (qui concernent notamment les prises d’air à l’avant, les boîtiers de rétroviseur extérieur et les spoilers de roue), à des pneus à faible résistance au roulement et à l’optimisation des frottements de la boîte de vitesses automatique à 8 rapports de série, Volkswagen a réussi à faire baisser la consommation des moteurs dans une mesure qui peut atteindre 6% (dans le cas du V6 TDI de 150 kW/204 ch). Au quotidien, la consommation est par ailleurs réduite par l’optimisation du système « Stop-Start » (le moteur est dorénavant coupé en dessous de 7 km/h) et la récupération. La fonction de roue libre de série des versions V6 (jusqu’ici disponible uniquement pour le Touareg Hybrid) se traduit aussi par une consommation en baisse. En effet, dès que le conducteur lève le pied de l’accélérateur, le moteur est découplé de la boîte de vitesses et la voiture roule sur sa lancée. La fonction de roue libre fonctionne jusqu’à 130 km/h et est donc possible sur autoroute.

 

Châssis

 

Le châssis de série à ressorts en acier a encore été optimisé : il est à la base d’un comportement directionnel toujours plus agile et d’un confort accru. Le Touareg reste disponible en option avec une suspension pneumatique qui permet par exemple de porter la garde au sol à 300 mm maximum sur les terrains accidentés ; à vitesse élevée (passé 140 km/h), en revanche, la carrosserie s’abaisse automatiquement grâce à la suspension pneumatique. Également perfectionné, le régulateur de vitesse adaptatif ACC avec « Front Assist » et freinage d’urgence en ville est maintenant doté de la fonction « Stop & Go ».

 

Le tout nouveau Touareg sera disponible dès cet été en version diesel (TDI), essence (FSI et TSI) et hybride (TSI combiné à un moteur électrique).

 

Le Groupe Volkswagen

   Le Groupe Volkswagen, dont le siège est à Wolfsburg, compte parmi les plus importants constructeurs automobiles du monde et occupe la tête du marché en Europe. En 2013, ses livraisons ont augmenté pour atteindre 9,731 millions d’exemplaires (2012 : 9,276  millions), ce qui correspond à une part de 12,8% du marché mondial des voitures particulières.

   Presque un quart de toutes les voitures neuves (24,8%) immatriculées en Europe de l’Ouest provient du Groupe Volkswagen. En 2013, le chiffre d’affaires du Groupe était de 197 milliards d’euros (2012 : 193 milliards). Pour -l’exercice 2013, le bénéfice après impôts a progressé pour s’établir à 9,3 milliards d’euros (2011 : 21,9 milliards).

   Le Groupe compte douze marques, produites dans sept pays européens : Volkswagen, Audi, SEAT, ŠKODA, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, Ducati, Volkswagen Nutzfahrzeuge (véhicules utilitaires), Scania et MAN.

   Chaque marque a son propre caractère et agit en tant qu’acteur indépendant sur le marché. L’offre de véhicules va des motos aux voitures de prestige en passant par les citadines à vocation économique. Dans le secteur des utilitaires, la gamme s’étend des pick-up aux bus et poids lourds.

   Le Groupe Volkswagen est également actif dans d’autres domaines industriels avec la production de gros moteurs diesel destinés à des applications marines ou stationnaires (centrales prêtes à l’usage), de turbocompresseurs, de turbomachines (turbines à vapeur et à gaz), de compresseurs et de réacteurs chimiques. Par ailleurs, le Groupe produit des systèmes de transmission spéciaux pour véhicules et pour turbines, notamment.

   A côté de cela, le Groupe Volkswagen propose un large éventail de services financiers parmi lesquels les formules de financement pour les commerçants et les clients, le leasing, les opérations bancaires et d’assurance, ainsi que la gestion de flottes.

   Le Groupe exploite 106 sites de production dans 19 pays européens et dans 8 pays d’Amérique, d’Asie et d’Afrique. Chaque jour, 572.800 personnes travaillent à la production de quelque 39.350 véhicules ou sont actives dans le domaine de la prestation de services liés à l’automobile, voire dans d’autres branches d’activité. Le Groupe Volkswagen vend ses véhicules dans 153 pays.

   L’objectif du Groupe est de proposer des voitures attrayantes, sûres et respectueuses de l’environnement, concurrentielles dans un marché toujours plus exigeant et qui s’imposent en tant que références dans leurs classes respectives.