Volkswagen coopère avec QuantumScape et s’assure un accès à la technologie des batteries à électrolyte solide

Volkswagen coopère avec QuantumScape et s’assure un accès à la technologie des batteries à électrolyte solide

 

 

  • La nouvelle coentreprise avec QuantumScape a pour objectif de développer une technologie des batteries à électrolyte solide innovante
  • Volkswagen est le plus gros actionnaire automobile de QuantumScape Corporation, une start-up de l’Université Stanford
  • Le Groupe Volkswagen siège au conseil de surveillance de QuantumScape

En augmentant ses parts dans l’entreprise technologique californienne QuantumScape Corporation et en créant une nouvelle coentreprise, le Groupe Volkswagen prépare le terrain pour la prochaine étape concernant la charge de batterie afin d’atteindre des autonomies supérieures pour les véhicules électriques. Axel Heinrich, responsable de la division Recherche du Groupe Volkswagen, qui occupera un siège au conseil de surveillance de QuantumScape, explique : « Nous voudrions accélérer la commercialisation des batteries à électrolyte solide de QuantumScape et nous unissons nos forces pour exploiter au mieux l’expérience de Volkswagen en tant que spécialiste en production et le leadership technologique de QuantumScape. Volkswagen fait ainsi un pas de plus vers une mobilité du futur durable et sans CO2 pour ses clients. » Volkswagen investit 100 millions de dollars américains dans QuantumScape et devient de cette manière l’actionnaire automobile majoritaire de la société innovante. La conclusion de cette transaction doit encore être approuvée par les autorités.

 

Depuis 2012 déjà, la division Recherche du Groupe Volkswagen travaille en étroite coopération avec la start-up de l’Université Stanford. Encouragés par les progrès techniques significatifs réalisés grâce à cette coopération, QuantumScape et Volkswagen vont travailler ensemble au sein d’une nouvelle coentreprise dans le but de permettre une production en grande série des batteries à électrolyte solide (batteries « solid-state »). L’objectif à long terme est la construction d’une unité de production de ce type de batterie d’ici 2025.

 

« Volkswagen est le plus gros constructeur automobile au monde et prend le leadership du secteur avec son engagement d’électrification de sa flotte », explique Jagdeep Singh, PDG de QuantumScape. « Nous sommes très heureux d’avoir été choisis par Volkswagen pour cette transition. Nous sommes convaincus que l’autonomie prolongée, les temps de charge réduits et la sécurité offerte par la technologie à électrolyte solide de QuantumScape seront déterminants pour la prochaine génération de propulsions électriques. »

 

Fondée en 2010, la société QuantumScape, établie à San José, dans l’État de Californie, détient plus de 200 brevets et demandes de brevet sur la technologie des éléments de batterie à électrolyte solide. Ses compétences poussées en la matière en font le pionnier du développement de ces accumulateurs d’énergie innovateurs. « La batterie à électrolyte solide marquera un tournant dans l’électromobilité », déclare Axel Heinrich du Groupe Volkswagen. « En augmentant nos parts dans QuantumScape et en créant une coentreprise, nous renforçons et intensifions notre coopération stratégique avec un partenaire innovant et nous assurons à Volkswagen l’accès à la technologie très prometteuse des batteries à électrolyte solide de QuantumScape. »

 

La technologie des éléments de batterie à électrolyte solide est l’approche la plus encourageante pour l’électromobilité du futur. Une batterie à électrolyte solide permettrait par exemple d’augmenter l’autonomie d’une e-Golf de 300 à environ 750 kilomètres. Dans une batterie dite « solid-state » ou batterie à électrolyte solide, les électrolytes liquides ou polymériques utilisés dans les batteries ion-lithium ou lithium-polymère sont remplacés par des électrodes et des électrolytes solides. Son potentiel de développement étant considéré comme supérieur à celui de ces deux types de batteries, la batterie à électrolyte solide apparaît comme la batterie du futur. Par rapport à la technologie lithium-ion utilisée actuellement, elle offre en effet des avantages supplémentaires tels qu’une densité énergétique supérieure, une sécurité accrue, une meilleure capacité de recharge rapide et, surtout, un encombrement nettement réduit. Pour une taille identique à celle d’un bloc-batterie actuel, la batterie à électrolyte solide rend possibles des autonomies électriques égales aux autonomies offertes par les motorisations traditionnelles. Mais, même si l’approche était pleine de promesses, les avancées se faisaient attendre jusqu’à présent. À ce jour, aucun autre constructeur n’était en mesure de satisfaire aux exigences de performance élevées du secteur automobile.

 

Volkswagen est le premier constructeur à avoir testé en Allemagne les phases initiales de développement des batteries à électrolyte solide QuantumScape pour répondre aux exigences de performance du secteur automobile.

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy