Volkswagen accélère sa transformation en un fournisseur de mobilité axé sur les logiciels

Volkswagen accélère sa transformation en un fournisseur de mobilité axé sur les logiciels

(Traduction)

  • Stratégie ACCELERATE : Volkswagen se penche résolument sur de grands thèmes d’avenir, à savoir la numérisation, les nouveaux modèles d’entreprise et la conduite autonome
  • L’intégration logicielle et l’expérience client numérique vont devenir des compétences fondamentales
  • Les modèles d’entreprise fondés sur les données dégageront de nouvelles sources de revenus
  • Volkswagen rendra la conduite autonome largement accessible d’ici à 2030
  • Nouvelle accélération de la campagne électrique : la part des véhicules 100 % électriques devrait dépasser 70 % des volumes de ventes en Europe et 50 % des volumes de ventes en Chine et aux États-Unis d’ici à 2030
  • Objectifs financiers confirmés : marge d’exploitation d’au moins 6 % à compter de 2023, réduction supplémentaire des coûts fixes et des coûts des matériaux, augmentation annuelle de la productivité de 5 %
  • Ralf Brandstätter, CEO de Volkswagen : « Nous accélérons le rythme. Dans les années à venir, nous transformerons Volkswagen comme jamais nous ne l’avons fait auparavant. Avec ACCELERATE, nous allons donner une nouvelle impulsion à la numérisation de la marque. »

 

Volkswagen accélère sa transformation en un fournisseur de mobilité axé sur les logiciels. Avec le déploiement de sa nouvelle stratégie ACCELERATE, l’entreprise commence à se préparer de manière systématique aux mutations profondes de l'industrie automobile. Après avoir résolument montré la voie avec sa campagne électrique mondiale, Volkswagen donne maintenant un coup d’accélérateur aux autres grands enjeux de l’avenir : l’intégration de logiciels dans le véhicule et l’expérience client numérique deviendront des compétences clés essentielles. En utilisant des modèles d’entreprise fondés sur les données, l’entreprise souhaite attirer de nouveaux groupes de clients et dégager d’autres sources de revenus. Volkswagen mettra également la conduite autonome à la disposition d’un grand nombre de personnes avant la fin de la décennie. « La mobilité électrique n’était qu’un début. Le véritable changement est encore à venir. Avec notre stratégie ACCELERATE, nous allons accélérer vers l’avenir numérique », note Ralf Brandstätter, CEO de Volkswagen. « Dans les années à venir, nous transformerons Volkswagen comme jamais nous ne l’avons fait auparavant. »

 

En 2016, Volkswagen lançait sa transformation à grande échelle et la plus grande campagne électrique de l’industrie avec la stratégie TRANSFORM 2025+. Avec ACCELERATE, l’entreprise vise maintenant à devenir « la marque la plus attractive en matière de mobilité durable ». Pour sa transformation accélérée, elle se fonde sur trois vecteurs de valeur stratégiques : « valeur de la marque », « plates-formes évolutives » et « entreprise de grande valeur », chacune étayée par des mesures spécifiques et des objectifs ambitieux.

 

L’intégration logicielle va devenir une compétence fondamentale de Volkswagen

Les volumes élevés de l’entreprise garantiront le développement à grande échelle nécessaire des logiciels au sein du Groupe. L’intégration de logiciels dans le véhicule et l’expérience client numérique deviendront ainsi des compétences centrales de Volkswagen. À cette fin, l’entreprise est aux avant-postes du développement de l’écosystème numérique axé sur le client, après avoir ouvert la voie avec la famille ID. Volkswagen a ainsi créé la nouvelle unité de projet dynamique ID.Digital qui fournira des mises à jour « over the air » toutes les 12 semaines à compter de l’été 2021. Cela permettra au véhicule de rester à jour tout au long de son cycle de vie et de s’améliorer constamment grâce à de nouvelles fonctions. Une flotte entièrement connectée de plus de 500 000 véhicules devrait sillonner les routes dans deux ans. Elle permettra à Volkswagen de transposer le retour des clients directement dans de nouvelles fonctions.

 

Modèle d’entreprise 2.0 : nouveaux clients et sources de revenus supplémentaires

En faisant évoluer le véhicule vers un produit basé sur les logiciels, Volkswagen ouvre la voie à de nouveaux modèles d’entreprise fondés sur les données qui devraient limiter les obstacles à l’accession à la mobilité individuelle tout en offrant aux clients des packs de services très attractifs. Volkswagen vise ainsi la génération de revenus supplémentaires tout au long du cycle de vie du véhicule par le biais de services de recharge et de fourniture d’énergie, des fonctions logicielles que les clients pourront réserver s’ils le souhaitent, ou grâce à la conduite automatisée.

 

L’entreprise va également simplifier fortement la structure de son portefeuille de véhicules. Les futures générations seront produites en beaucoup moins de versions. La configuration individuelle ne se fera plus au niveau matériel au moment de l’achat du véhicule. Le véhicule aura pratiquement tout à bord et les clients pourront ajouter les fonctions souhaitées, à la demande et à tout moment, en utilisant l’écosystème numérique du véhicule. Cela réduira considérablement la complexité de la production.

 

Plan clairement établi pour accroître la rentabilité

D’ici à 2025, Volkswagen a décidé de consacrer environ 16 milliards d’euros à des investissements dans les tendances d’avenir que sont la mobilité électrique, l’hybridation et la numérisation. Pour financer ces investissements considérables, l’entreprise va accroître son efficacité de manière systématique grâce à la stratégie ACCELERATE. La marge d’exploitation ciblée d’au moins 6 % devrait être atteinte d’ici à 2023 et se maintenir sur le long terme.

 

L’objectif ici est de devenir plus résilient aux fluctuations du marché. Pour y parvenir, Volkswagen cherche à réduire ses coûts fixes de 5 % d’ici 2023, à améliorer la productivité de ses usines de 5 % par an, à optimiser les coûts des matériaux de 7 % et à mettre toutes les régions dans le positif à long terme. En Amérique du Sud et aux États-Unis, Volkswagen espère atteindre l’équilibre dès cette année. L’entreprise peut maintenant enregistrer un bénéfice en Amérique du Nord avec une baisse des volumes de ventes d’environ 15 % et en Amérique du Sud avec des volumes de ventes en baisse de 30 %.

 

Un coup d’accélérateur au développement de la mobilité électrique

Volkswagen prévoit d’accélérer une nouvelle fois sa campagne électrique mondiale : d’ici à 2030, la marque prévoit d’accroître la part des véhicules 100 % électriques vendus en Europe pour dépasser les 70 %, soit le double de l’objectif précédemment fixé à 35 %. Aux États-Unis et en Chine, la marque vise une part de marché de plus de 50% pour les véhicules électriques au cours de la même période. Pour y parvenir, Volkswagen va sortir au moins un nouveau modèle purement électrique par an. L’ID.4 GTX1 à transmission intégrale ouvrira la marche au premier semestre 2021, suivie par l’ID.51 sportive au cours du second semestre. L’ID.6 X/Cross1, un SUV électrique sept places destiné au marché chinois, sera lancée à l’automne. Les projets de véhicules électriques sous l’ID.32 (à partir de 20 000 euros) sont repoussés de deux ans, soit à 2025.

 

Volkswagen va continuer à optimiser la plate-forme modulaire pour véhicules électriques (MEB), lui apportant des améliorations sur les plans de l’accélération, de la capacité de charge et de l’autonomie. Volkswagen va aussi exploiter ses atouts de champion des plates-formes pour son modèle de prochaine génération en produisant une plate-forme 100 % électrique haute performance : la « Scalable Systems Platform », ou plate-forme systèmes évolutive. Celle-ci sera déployée pour la première fois en 2026 dans le projet phare de Volkswagen, Trinity.

Le développement de la flotte de véhicules à moteur à combustion interne se poursuivra également, parallèlement à l’accélération de la campagne électrique. Tous les modèles clés, notamment les Golf, Tiguan, Passat, Tayron et T-ROC, auront un nouveau successeur. « Nous aurons encore besoin des moteurs à combustion pendant un certain temps, mais ils devront être aussi efficaces que possible », explique Ralf Brandstätter. « C’est ainsi que la prochaine génération de nos produits de base, qui sont tous des modèles mondiaux, sera équipée de la dernière technologie hybride rechargeable, avec une autonomie électrique pouvant atteindre 100 km. »

 

Trinity développera la conduite autonome

Tout ce que Volkswagen a prévu pour l’avenir, les clients pourront le découvrir pour la première fois dans un véhicule en 2026. Tous les éléments seront en effet réunis dans Trinity. Le véhicule établira de nouvelles normes à trois niveaux : les technologiques, le modèle d’entreprise 2.0 et les nouvelles approches de production à l’usine de Wolfsburg.

 

Trinity permettra une conduite automatisée de niveau 2+ dès le départ, puis de niveau 4 plus tard. « Trinity deviendra un genre de machine temporelle pour nos clients en leur permettant d’économiser du temps et de s’épargner du stress. Cette technologie ne doit toutefois pas être réservée à une élite, c’est pourquoi que nous souhaitions la développer à grande échelle pour la mettre à disposition d’un maximum de personnes », note Ralf Brandstätter.

 

Un volume de ventes d’environ 6 millions d’unités par an apporte à l’entreprise la masse critique nécessaire pour poursuivre le développement (particulièrement sophistiqué) de la conduite autonome à grande échelle, puis la déployer dans le monde. En commençant avec Trinity en 2026, Volkswagen va donc prendre la tête des opérations au sein du Groupe Volkswagen en créant un réseau neuronal sur l’ensemble de sa flotte de véhicules connectés, ce qui permettra aux véhicules d’échanger continuellement des informations, par exemple sur l’état du trafic, les obstacles ou les accidents. Avec ses millions de véhicules, Volkswagen pourra ainsi créer un système d’autoapprentissage qui bénéficiera aux clients de toutes les marques du Groupe.

 

« Volkswagen va subir de profonds changements, conclut Ralf Brandstätter. Nous allons incarner non seulement une mobilité électrique respectueuse du climat, mais aussi des expériences client numériques fascinantes, de nouveaux modèles d’entreprise et une conduite autonome accessible au plus grand nombre. Nous nous sommes dotés d’une base solide ces dernières années qui nous permettra d’y parvenir. Avec ACCELERATE, nous allons donner un nouvel élan à la numérisation. »

 

 

  1. Les véhicules ne sont pas disponibles à la vente.
  2. ID.3 – consommation d'énergie (en cycle mixte) en kWh/100 km (WLTP) : 17,1 - 14,9 ; émissions de CO2 (en cycle mixte) en g/km : 0 ; classe d’efficacité : A +
A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée. Les informations relatives aux prix et aux équipements sont données à titre indicatif seulement. Les informations pour le marché belge se retrouvent sur le site:  www.volkswagen.be 


D'Ieteren Group:

Notre mission est de bâtir une famille d’entreprises qui réinventent leur industrie, en recherche d’excellence et d'un impact significatif.

Plus d'informations au sujet du Groupe D'Ieteren:  https://www.dieterengroup.com/...


D'Ieteren :

Moving people forward

D’Ieteren est un acteur clé dans les changements de société liés à votre mobilité. Dans un monde en pleine mutation, nous préparons l’avenir. La mobilité de demain, nous la voulons fluide et durable pour tous.

Depuis 215 ans, D’Ieteren, entreprise familiale et citoyenne s’investit sans cesse dans la recherche et la mise en place de solutions adaptées pour transformer la mobilité de chacun au quotidien.

Plus d'informations au sujet de D'Ieteren Automotive:  https://www.dieteren.be/fr/



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy