Mise en service du premier cargo alimenté au LNG à faibles émissions pour le Groupe Volkswagen (traduction)

Mise en service du premier cargo alimenté au LNG à faibles émissions pour le Groupe Volkswagen (traduction)

  • Réduction des émissions  : jusqu’à moins 25 % pour le dioxyde de carbone, moins 30 % pour les oxydes d’azote, moins 60 % pour les particules de suie et moins 100 % pour les oxydes de soufre
  • Navire affrété exclusivement pour Volkswagen Konzernlogistik

Nouveauté à Emden : pour la première fois, des véhicules quittent l’Europe pour l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale à bord d’un navire alimenté au gaz naturel liquéfié (LNG). Mardi soir, le SIEM CONFUCIUS, chargé de plus de 4 800 véhicules destinés à l’Amérique du Nord, a quitté Emden pour Veracruz, dans le golfe du Mexique. Les moteurs LNG réduisent de 25 % les émissions de dioxyde de carbone, de 30 % les émissions d’oxydes d’azote, de 60 % les particules de suie et de 100 % les émissions d’oxydes de soufre.

« Nous sommes fiers de mettre en service le premier transporteur de véhicules de cette taille fonctionnant au LNG. Il s’agit d’une étape importante dans notre stratégie de décarbonisation », souligne Thomas Zernechel, directeur de Volkswagen Konzernlogistik. Conformément à sa charte environnementale « goTOzero », l’entreprise a pour objectif de réduire ses émissions de CO2 nettes totales de 30 % d’ici 2025 et de parvenir à un bilan carbone neutre d’ici 2050. Pour cela, tous les modes de transport (eau, route et rail) devront être respectueux de l’environnement. « Nous devons agir maintenant, car des navires tels que le cargo au LNG SIEM CONFUCIUS et son futur jumeau, le SIEM ARISTOTLE, resteront en service pendant de nombreuses années », ajoute Thomas Zernechel.

Comme son navire jumeau, qui devrait entrer en service cette année, le SIEM CONFUCIUS est équipé de technologies ultramodernes. Il mesure 200 mètres de long et 38 mètres de large, dispose de 13 ponts et possède une capacité de 7 500 CEU (Car Equivalent Units), soit environ 4 800 véhicules du mix de modèles du Groupe Volkswagen, qui va des véhicules particuliers aux utilitaires légers. Les navires sont propulsés par des moteurs marins bi-carburant à injection directe avec post-traitement des gaz d’échappement, produits par MAN Energy Solutions. Ils affichent une vitesse de 16,5 nœuds (30,6 km/h) en mode Eco-Speed. Les deux réservoirs de chaque navire, d’une capacité unitaire de 1 800 m³, sont suffisants pour couvrir la distance aller-retour totale avec le combustible chargé en Europe. Outre le gaz naturel liquéfié congelé, les voituriers peuvent être alimentés au biogaz ou à l’e-gaz renouvelables.

Volkswagen Konzernlogistik organise, coordonne et gère environ 7 700 départs de navires dans le monde chaque année. Plusieurs centaines de navires de transport maritime et 11 transporteurs de véhicules, dont deux sont désormais remplacés par les unités au LNG, sillonnent quotidiennement les océans du monde pour le Groupe. Ils transportent chaque année 2,8 millions de véhicules neufs.

 

 

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

Profil du groupe:

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy