Volkswagen proposera dans le futur un service d'auto-partage "zéro émission"

Volkswagen proposera dans le futur un service d'auto-partage "zéro émission"

Mercredi 4 juillet 2018  

  • Des services de "voiture à la demande" viendront élargir l'offre de la plateforme WE/We
  • Lancement en Allemagne prévu en 2019
  • Développement international dès 2020 dans les grandes villes d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie
  • La flotte d'auto-partage se composera uniquement de véhicules électriques

Berlin – La marque Volkswagen entend bientôt proposer à son tour un service de voiture partagée. La plateforme clients WE se prépare en effet à lancer en Allemagne différents services de "voiture à la demande", en particulier d'auto-partage, et ce dès 2019. Ensuite, à partir de 2020, ces services seront aussi proposés dans les villes principales d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie. L'annonce a été faite lors d'un évènement qui s'est tenu à Berlin par Jürgen Stackmann, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge des Ventes.

"Nous sommes convaincus que le marché de l'auto-partage a encore un grand potentiel, et c'est pourquoi nous allons nous y attaquer avec une approche globale, couvrant tous les besoins en matière de mobilité, des trajets courts aux départs en vacances. Nos flottes de véhicules à la demande se composeront uniquement de voitures électriques, et assureront donc une mobilité zéro émissions, écoresponsable. C'est à notre avis une façon intelligente de soulager nos villes", a déclaré Jürgen Stackmann.

Outre l'auto-partage, les services de véhicules à la demande pourront aussi inclure des solutions de micro-mobilité, que visent à assurer les concepts I.D. Cityskater et I.D. Streetmate récemment présentés par Volkswagen, des solutions novatrice pour les hyper-centres urbains. Les services de véhicule à la demande de la plateforme WE/We se voulant avant-gardistes, ils pourraient aussi comprendre une application de stationnement ou des promotions localisées. Tous ces services ont été imaginés pour compléter les solutions de mobilité proposées par MOIA en matière de co-voiturage.

Les services de véhicule à la demande de la plateforme WE de Volkswagen seront gérés par l'entreprise berlinoise UMI (Urban Mobility International), qui appartient intégralement à Volkswagen AG. UMI a commencé ses activités cette année avec une équipe de quelque 30 personnes. "Nos clients désirent des véhicules respectueux de l'environnement qui les emmèneront à destination à un tarif juste. Et c'est exactement ce que nous entendons leur proposer", a déclaré Philip Reth, CEO de UMI.