Volkswagen ID. : pionnière de la mobilité durable

Volkswagen ID. : pionnière de la mobilité durable

  • La voiture électrique nouvelle génération réduira l’empreinte carbone : un effet sur le climat correspondant à plus d’un million de tonnes de CO2 par an
  • Selon Thomas Ulbrich, membre du conseil d’administration de la marque : « Une vraie mobilité durable ne sera possible que si nous le voulons tous et y travaillons tous ensemble. »
  • Campagne électrique de grande envergure pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris sur le climat
  • Les dirigeants politiques peuvent grandement contribuer à la réussite de la mobilité électrique

 

Volkswagen s’engage pour l’accord de Paris sur le climat et prépare le terrain pour la mobilité durable avec sa campagne électrique. La nouvelle ID., dont la production sera lancée à la fin de l’année à Zwickau, jouera un rôle de pionnière : première voiture électrique du Groupe, elle sera neutre en CO2 tout au long de sa durée de vie si le client la recharge systématiquement avec de l’énergie verte. Concernant la phase de production seule, l’empreinte carbone de l’ID. sera améliorée de plus d’un million de tonnes de CO2 par an. Cela correspond approximativement à l’impact sur le climat d’une centrale à charbon qui fournit de l’électricité à 300 000 foyers. Volkswagen s’attelle en outre à l’élaboration d’un programme de décarbonation complet qui comprend des mesures pour les autres modèles. D’ici 2025, la marque mettra plus de 20 modèles 100 % électriques sur le marché.

« Le changement climatique est le plus grand défi de notre époque », a déclaré Thomas Ulbrich, membre du conseil d’administration de la marque Volkswagen en charge de la mobilité électrique. « En tant que plus grand constructeur automobile au monde, Volkswagen en assume la responsabilité : la nouvelle ID. sera la première voiture électrique de série du Groupe produite avec un bilan neutre en carbone. Afin qu’elle conserve ce statut au cours de son cycle de vie, nous étudions différentes possibilités d’utilisation d’énergie verte. Une mobilité vraiment durable n’est possible que si nous le voulons tous et y travaillons tous ensemble. »

 

Le conseil en développement durable du Groupe Volkswagen soutient cet engagement

Georg Kell, directeur fondateur du Pacte mondial des Nations unies et porte-parole du conseil en développement durable du Groupe Volkswagen, déclare : « Les émissions de CO2 produites par les hommes doivent être réduites au plus vite. Depuis sa création, le conseil en développement durable de Volkswagen a travaillé sans relâche pour que l’entreprise fasse de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités stratégiques. Volkswagen adopte la bonne approche avec sa campagne électrique et l’ID. Il est à présent temps de mettre efficacement ce plan en œuvre. »

 

Énergie verte, de la cellule de batterie à la recharge

Pour l’ID., Volkswagen a axé l’ensemble de la chaîne de valeur sur l’objectif d’éviter et de réduire les émissions de CO2. Les cellules de batterie seront produites en Europe et l’énergie nécessaire sera fournie par des sources d’énergie verte. D’autres économies potentielles dans la chaîne d’approvisionnement, jusqu’à l’extraction des matières premières, sont actuellement à l’étude avec l’aide de fournisseurs directs et indirects. L’usine de Zwickau utilise déjà de l’énergie produite en externe à partir de sources renouvelables. Les émissions inévitables dans le processus de fabrication sont contrebalancées par des investissements dans des projets certifiés en faveur du climat. En conséquence, la production de l’ID. sera dès le début neutre en CO2.

Pour la recharge, Volkswagen recommande à ses clients d’utiliser une énergie provenant de sources renouvelables, par exemple l’énergie éolienne ou hydraulique. En Allemagne, Elli, la nouvelle filiale de Volkswagen, a commencé à offrir depuis peu de l’électricité issue de sources renouvelables, appelée Volkswagen Naturstrom®. Le réseau de recharge rapide IONITY, créé par Volkswagen de concert avec d’autres constructeurs automobiles, proposera une énergie verte à près de 400 points de recharge le long des autoroutes européennes.

 

Volkswagen salue la transition énergétique de l’Allemagne

Puisque les voitures électriques ne sont propres que si l’énergie utilisée pour les produire et les recharger l’est également, Volkswagen soutient expressément le passage à des approvisionnements énergétiques durables qui est planifié en Allemagne. Au-delà de la transition énergétique, la percée de la mobilité électrique ne peut être réalisée qu’en partenariat avec les dirigeants politiques. Du droit relatif aux propriétés résidentielles à l’expansion de l’infrastructure de recharge publique, l’objectif devrait être de lever rapidement les obstacles sur la voie des voitures électriques.

Volkswagen veut rendre la voiture électrique attrayante et abordable pour le plus grand nombre. La compacte ID.1 sortira des chaînes de montage de Zwickau dès fin 2019. Le SUV ID. Crozz1, l’ID. Buzz1 et la berline ID. Vizzion1 suivront peu de temps après. La marque Volkswagen prévoit à elle seule d’investir environ 9 milliards d’euros dans la mobilité électrique d’ici 2023.

 

 

  1. Concept car proche de la version de série
A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy