Volkswagen closes QuantumScape transaction

Volkswagen closes QuantumScape transaction

The Volkswagen Group has concluded the planned increase in its stake in the California technology company QuantumScape. The Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) had no objection to the transaction. Volkswagen is investing 100 million USD in the battery specialist, thus becoming its largest automotive shareholder. Volkswagen will now take a seat on the board of directors of QuantumScape. Furthermore, Volkswagen and QuantumScape have formed a joint venture to enable an industrial level of production of solid-state batteries.

 

Volkswagen and QuantumScape are combining their strengths in the new joint venture: Volkswagen is contributing its production expertise and know-how in scaling projects, while QuantumScape brings its technology leadership in the field of solid-state batteries to the joint venture. The shared goal is to enable an industrial level of production of solid-state batteries. One target is to establish a production line for these batteries by 2025.

Solid-state battery cell technology is seen as the most promising approach for the next-but-one generation of e-mobility. This battery technology has several advantages over the present lithium-ion technology: higher energy density, enhanced safety, better fast charging capability and a much smaller space requirement.

The Volkswagen Group is substantially expanding its range of electric models and aims to offer an electric version of each of the present 300 models by 2030, so probing this battery technology is an important step. Volkswagen has already tested QuantumScape early-stage solid-state battery sample cells in Germany running at automotive rates of power.

Founded in 2010, QuantumScape is headquartered in San José, California and holds over 200 patents and patent applications for solid-state battery cell technology. Its deep expertise makes the company a leading pioneer in the development of this groundbreaking form of energy storage.

CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States) is an interagency committee authorized to review certain transactions involving foreign investment in the United States.

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

Profil du groupe:

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 



Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy