Tom Boonen au bout de ses premières 25 Heures VW Fun Cup avec Ruben Van Gucht, Anthony Kumpen et Bert Longin comme coachs

Tom Boonen au bout de ses premières 25 Heures VW Fun Cup avec Ruben Van Gucht, Anthony Kumpen et Bert Longin comme coachs

Pour sa première course automobile en compagnie d’Anthony Kumpen, Bert Longin et Ruben Van Gucht, Tom Boonen a vu l’arrivée des 25 Hours VW Fun Cup disputées ce week-end sur le Circuit de Spa-Francorchamps. L’aboutissement d’une belle aventure sportive, conviviale et amicale. 

Tout au long des 25 Hours VW Fun Cup, une voiture a particulièrement été la proie du public et des médias. La #114 aux couleurs Peace and Love engagée par le Belgian VW Club était en effet pilotée par un quatuor n’ayant aucune chance de passer inaperçu : en plus des bien connus pilotes professionnels Anthony Kumpen et Bert Longin, on retrouvait à son volant le présentateur sportif de la VRT Ruben Van Gucht et… Tom Boonen.

Le tout jeune retraité du cyclisme disputait sur le Circuit de Spa-Francorchamps sa toute première course en sport automobile. Et il s’en est sorti avec tous les honneurs ! « Je me suis terriblement amusé », confiait-il. « Rouler de nuit, notamment, fut une expérience hors du commun. J’ai adoré ! Je suis content des progrès que j’ai effectués en améliorant constamment mes temps au tour. J’ai aussi pensé à préserver la mécanique… Vous savez, l’endurance, je connais et je sais qu’il faut gérer ses efforts. La VW Fun Cup est en tout cas une super voiture, très amusante à piloter, et l’ambiance de ce championnat est vraiment plaisante. C’était amusant de dormir dans mon mobilhome, sur le circuit, et de partager ces moments avec mes amis et équipiers. Une chose est sûre : j’ai hâte de refaire une autre course en VW Fun Cup ! »

Présent pour la troisième fois avec le Belgian VW Club, Bert Longin affichait un large sourire, lui aussi : « Je pense que, par rapport aux années précédentes, nous étions mieux préparés. Ruben et Tom sont deux grands professionnels dans leur travail et cela s’est ressenti ici aussi. Ils ont été ponctuels, ils ont respecté les consignes, ils ont sans cesse cherché à progresser en venant nous poser plein de questions, à Anthony et moi... Il y avait une ambiance exceptionnelle dans l’équipe et entre nous quatre. J’ai 51 ans, mais je me suis amusé comme un enfant ! »

Classé à la 29e place finale après avoir perdu un peu de temps suite à une surchauffe et un problème de ravitaillement, le quatuor portant les couleurs du Belgian VW Club a donc rejoint l’arrivée. « C’était l’objectif et il est atteint », se réjouissait Anthony Kumpen. « Tom et Ruben ont largement fait ce que l’on attendait d’eux. Malgré le fait qu’ils avaient beaucoup à apprendre, notamment le pilotage de nuit, ils n’ont pas commis la moindre erreur et ils ont constamment progressé, au point de tourner respectivement en 3’05’’ et 3’07’’. Ce fut un plaisir pour Bert et moi de coacher Tom et Ruben et je voudrais aussi saluer l’excellent travail de WRT et M3M, qui nous ont fourni une voiture au top. »

Habituel présentateur sportif sur la VRT, Ruben Van Gucht faisait son retour sur les 25 Heures après une première expérience il y a deux ans. « Avec Tom, nous avons eu deux jours d’essais », explique-t-il. « Et ça, plus le fait d’avoir déjà vécu la course il y a deux ans, m’a bien aidé à aborder cette édition de manière plus relax. Anthony et Bert nous ont vraiment beaucoup aidés, Tom et moi. Sur un plan personnel, mon meilleur tour était en 3’07’’, ce qui est huit secondes de mieux qu’il y a deux ans. Je suis donc satisfait de ma progression. »

Pour le Belgian VW Club, qui était à la base de l’engagement de ce quatuor, le contrat est également rempli. « Bravo à nos quatre pilotes, qui ont fait du super boulot », expliquait Charles-Henri Bonnet, le Président du Belgian VW Club. « Quel plaisir de travailler avec des pros comme eux quatre ! Leur implication, leur respect, leur excellente entente… Ils véhiculent des valeurs qui collent tellement bien au Belgian VW Club et à Volkswagen. L’ambiance a vraiment été magnifique et j’espère qu’ils continueront à faire des choses ensemble dans le sport automobile. Et pourquoi pas en VW Fun Cup ? »

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

- Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy