Première mondiale de la e-Golf et de la e-up!

Première mondiale de la e-Golf et de la e-up!

Jeudi 29 août 2013 — Volkswagen présentera en première mondiale au Salon international de l’Automobile de Francfort (IAA), qui se déroulera du 10 au 22 septembre prochains, deux nouvelles voitures électriques d’une remarquable efficacité énergétique : la e-up! et la e-Golf. Le premier constructeur automobile d’Europe fait ainsi entrer dans l’ère de l’électromobilité deux modèles produits en grande série. Ces deux voitures à zéro émission dotées de cinq portes et d’un équipement attrayant se prêtent parfaitement à une utilisation quotidienne. Leur dotation de série comprend une climatisation automatique avec système de chauffage et de refroidissement d’appoint, un système de radionavigation, un pare-brise chauffant, des feux de jour à DEL et, dans le cas de la e-Golf, des phares à DEL (une première pour la marque). Par ailleurs, les deux nouvelles venues se distinguent par leur efficacité énergétique : la e-up! ne consomme que 11,7 kWh d’électricité aux 100 km, ce qui en fait la championne du monde en la matière. Avec 12,7 kWh/100 km, la e-Golf se révèle également excellente. Sur base du prix de 0,258 euro par kWh (tarif au 31 juillet 2013 en Allemagne), parcourir 100 km ne coûte que 3,02 euros en e-up! et 3,30 euros en e-Golf.

Première mondiale de la e-Golf et de la e-up!

 

  • Volkswagen électrifie ses modèles produits en grande série
  • La e-Golf. LA voiture électrique : autonomie de 190 km et phares à DEL de série
  • La e-up! La championne du monde de l’efficacité énergétique : 11,7 kWh ou 3 euros aux 100 km sont la nouvelle référence en la matière

 

 

 

« Made in Germany ». Les technologies de propulsion innovantes font partie intégrante de l’ADN de Volkswagen. Ainsi, le moteur électrique, la transmission et la batterie lithium-ion de la e-up! et de la e-Golf sont des développements propres à l’entreprise, fabriqués dans certaines grandes usines allemandes de Volkswagen qui produisent des composants.

 

Typiquement Volkswagen. Tous les modèles Volkswagen s’utilisent de manière intuitive, se prêtent parfaitement à une utilisation quotidienne et sont bien équipés. Ces caractéristiques ont été intégralement transposées aux nouveaux véhicules électriques de la marque. Les voitures à zéro émission de Volkswagen sont assemblées sur les mêmes chaînes de production que les modèles à moteur à combustion.

 

Les caractéristiques de la e-Golf. La e-Golf est propulsée par un moteur électrique d’une puissance de 85 kW (115 ch). Dès les premiers tours de roue, celui-ci développe un couple de démarrage maximal de 270 Nm, permettant à la e-Golf d’atteindre 100 km/h en 10,4 s. Sur autoroute, la vitesse de cette traction avant à cinq places est limitée électroniquement à 140 km/h.

 

Les caractéristiques de la e-up! La e-up!, qui propose quant à elle quatre places, est dotée d’un moteur électrique de 60 kW (82 ch). Il développe instantanément un couple de 210 Nm, envoyé aux roues avant, et propulse la e-up! de 0 à 100 km/h en 12,4 s. Sa vitesse de pointe est de 130 km/h.

 

Autonomies adaptées aux trajets des navetteurs. Avec une batterie chargée (18,7 kWh), la e-up! affiche une autonomie de 160 km. Dans le cas de la e-Golf, dotée d’une batterie plus grosse (24,2 kWh), elle est de 190 km. Sur les deux modèles, deux modes de conduite particulièrement économiques (« Eco » et « Eco+ ») et quatre niveaux de récupération d’énergie (« D1 », « D2 », « D3 » et « B ») faciles à sélectionner permettent d’atteindre les autonomies maximales annoncées, des distances parfaitement appropriées. Il ressort en effet d’une enquête du ministère fédéral allemand des Transports, de la Construction et de l’Urbanisme qu’en Allemagne, 80% des conducteurs parcourent chaque jour moins de 50 km.

 

Charge rapide. Aux bornes de recharge CCS les plus rapides (courant continu), il suffit d’une demi-heure pour recharger à 80% de sa capacité la batterie de la e-up! ou de la e-Golf.

 

Stratégie de propulsion et de carburant. Cela fait déjà une décennie que Volkswagen intègre dans sa feuille de route relative à sa politique de mobilité le lancement de véhicules électriques tels que la e-up! et la e-Golf en élaborant de manière rigoureuse une stratégie de propulsion et de carburant. Celle-ci prévoit l’introduction de modes de propulsion alternatifs, tels que les systèmes hybrides, électriques et à l’hydrogène, dans un calendrier réaliste. Dans le cadre de ce scénario, l’entraînement 100% électrique se présente comme un complément intelligent et indispensable, ainsi que le montreront les nouvelles e-up! et e-Golf. Car les voitures électriques utilisent les énergies régénératives, qui sont les sources de carburant les plus respectueuses de l’environnement. Elles permettent dans le même temps de « soulager » les agglomérations grâce à une mobilité sans émission. Toutefois, à l’avenir aussi, Volkswagen fera le forcing pour que coexistent de façon intelligente les systèmes de propulsion les plus efficaces.

 

Au rythme des grandes villes. Nul ne peut contester le fait que le public cible des voitures électriques est toujours plus nombreux, accompagnant l’évolution du concept de mobilité qui se profile. Dans ce contexte, la mobilité durable caractérise toujours davantage les comportements. Encore faut-il que les produits qui la rendront possible soient adaptés aux besoins et présentent un agrément d’utilisation certain. C’est le cas des e-up! et e-Golf, parfaitement adaptées au rythme des grandes villes. Les nouvelles Volkswagen à zéro émission ont donc le potentiel de « booster » de manière irréversible le segment des voitures électriques grâce à leur technologie innovante, leur aptitude à un usage quotidien et la dynamique qui caractérise leur conduite.

 

 

 

Le Groupe Volkswagen

   Le Groupe Volkswagen, dont le siège est à Wolfsburg, compte parmi les plus importants constructeurs automobiles du monde et occupe la tête du marché en Europe. En 2011, ses livraisons ont augmenté pour atteindre 8,265 millions d’exemplaires (2010 : 7,203 millions), ce qui correspond à une part de 12,3% du marché mondial des voitures particulières.

   Plus d’une voiture neuve sur cinq (23%) immatriculées en Europe de l’Ouest provient du Groupe Volkswagen. En 2011, le chiffre d’affaires du Groupe était de 159 milliards d’euros (2010 : 126,9 milliards). Pour l’exercice 2011, le bénéfice après impôts a progressé pour s’établir à 15,8 milliards d’euros (2010 : 7,2 milliards).

   Le Groupe compte douze marques, produites dans sept pays européens : Volkswagen, Audi, SEAT, ŠKODA, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, Ducati, Volkswagen Nutzfahrzeuge (véhicules utilitaires), Scania et MAN.

   Chaque marque a son propre caractère et agit en tant qu’acteur indépendant sur le marché. L’offre de véhicules va des citadines à vocation économique aux voitures de prestige. Dans le secteur des utilitaires, la gamme s’étend des pick-up aux bus et poids lourds.

   Le Groupe Volkswagen est également actif dans d’autres domaines industriels avec la production de gros moteurs diesel destinés à des applications marines ou stationnaires (centrales prêtes à l’usage), de turbocompresseurs, de turbomachines (turbines à vapeur et à gaz), de compresseurs et de réacteurs chimiques. Par ailleurs, le Groupe produit des systèmes de transmission spéciaux pour véhicules et pour turbines, notamment.

   Le Groupe exploite 99 sites de production dans 18 pays européens et dans 9 pays d’Amérique, d’Asie et d’Afrique. Chaque jour, 501.956 personnes travaillent à la production de quelque 34.500 véhicules ou sont actives dans le domaine de la prestation de services liés à l’automobile, voire dans d’autres branches d’activité. Le Groupe Volkswagen vend ses véhicules dans 153 pays.

   L’objectif du Groupe est de proposer des voitures attrayantes, sûres et respectueuses de l’environnement, concurrentielles dans un marché toujours plus exigeant et qui s’imposent en tant que références dans leurs classes respectives.