Première mondiale au Salon de Detroit : Volkswagen présente la Beetle Dune au look tout-terrain

Première mondiale au Salon de Detroit : Volkswagen présente la Beetle Dune au look tout-terrain

L’étude Beetle Dune pourrait devenir la version Cross de l’emblème stylistique de VW

Vendredi 10 janvier 2014 — La Beetle est perçue comme un phénomène partout où elle apparaît dans le monde : les gens se réjouissent à sa vue. Avec la présentation en première mondiale de la Beetle Dune au North American International Auto Show de Detroit, qui ouvrira ses portes au public du 13 au 26 janvier, Volkswagen dévoilera une Beetle plus large, plus « fun » et plus robuste au look tout-terrain. Bref, une voiture qui va au-delà du courant dominant. La Beetle Dune.

Une étude très proche de la production en série

 

La Beetle Dune est encore au stade d’étude. Pour l’instant. Car cette voiture pourrait sans problème être produite en série demain. En attendant l’arrivée du printemps, la Dune montre que même la saison froide a ses côtés fascinants : les sports d’hiver. C’est la raison pour laquelle les designers ont collé une paire de skis « sur le dos » à cette Beetle surélevée de 50 mm. Comme autrefois la légendaire Coccinelle ou les sportives de Porsche refroidies par air. Dune : un nom évocateur, une carrosserie surélevée, des pneus larges de 19 pouces et un look tout-terrain qui ne demandent qu’à conquérir les plages et les dunes comme jadis les buggies VW. En été, les skis fixés sur le hayon (bloqués en toute sécurité par d’astucieux mécanismes sur le spoiler de hayon et le spoiler de toit) cèdent ainsi la place à des planches de dune, ou « sandboards ». Une chose est sûre : avec la Beetle Dune, Volkswagen remet au goût du jour une idée née en janvier 2000 avec la présentation à Los Angeles de l’étude New Beetle Dune. Mais si l’étude dévoilée en Californie proposait un intérieur et une structure de toit aux allures de science-fiction, la Volkswagen Dune de 2014 se prête beaucoup mieux à une production en série.

 

Derrière le concept Dune se cache le possible lancement d’une nouvelle variante de série de la Beetle la plus sportive. La Beetle Dune est exécutée dans la teinte « Arizona », une peinture métallisée jaune orangé. À elle seule, cette couleur chaude met inévitablement de bonne humeur. Les élargisseurs d’aile, composés chacun de deux parties, sont pour leur part exécutés en noir. La base est constituée de robustes éléments mats pareils à ceux utilisés par les modèles Cross de Volkswagen. La différence : sur les pièces principales mates sont intégrés ce que l’on appelle des « blades », c’est-à-dire des éléments d’à peine 1,5 mm d’épaisseur aussi fins qu’une lame. Ils donnent l’impression de « flotter » au-dessus des arches de roue massives proprement dites, vu que les parties brillantes et mates ne se touchent pas. Les garnitures des arches de roue élargissent la carrosserie de part et d’autre de pas moins de 24 mm. La largeur de la Beetle Dune, augmentée de 48 mm par comparaison avec celle de la Beetle « normale », atteint donc 1.856 mm. La Beetle Dune présente par ailleurs une longueur de 4.290 mm (+ 12 mm) et une hauteur de 1.536 mm (+ 50 mm).

 

Compte tenu de la largeur supérieure de la carrosserie, la voie a été augmentée de 29 mm à l’avant comme à l’arrière et est désormais de 1.607 mm à l’avant et de 1.573 mm à l’arrière. Pour cette raison, et vu son faible déport de jante de 33 mm (au lieu de 44 mm), les jantes de 19 pouces chaussées de pneus 255/45 (diamètre de 723 mm) « remplissent » particulièrement bien les passages de roue. Visuellement, elles rappellent le design des jantes « Twister » de 18 pouces de la Beetle avec leurs cinq branches en aluminium bordées de noir et un cerclage en aluminium poli. Le logo « VW » au centre de la jante est repris sur un module tridimensionnel peint dans la couleur de la carrosserie.

 

Le capot moteur reçoit un nouveau design encore plus charismatique. Désormais, le centre du capot est un peu plus haut. Délimitées par des arêtes précises, les zones latérales abaissées du grand capot présentent chacune dans leur partie supérieure une importante ouïe d’extraction d’air.

 

Avec son moteur turbo à injection directe d’essence de 155 kW (210 ch) et sa boîte automatisée DSG à 6 rapports, la Beetle Dune, très proche des modèles de série en termes de motorisation, est capable de s’aventurer sans peine sur n’importe quel revêtement. Et jamais une Beetle n’a été aussi vive ! La preuve avec les performances de son moteur, qui la propulse de 0 à 100 km/h en seulement 7,3 s et lui permet d’atteindre la vitesse de 227 km/h.

 

 

 

Le Groupe Volkswagen

   Le Groupe Volkswagen, dont le siège est à Wolfsburg, compte parmi les plus importants constructeurs automobiles du monde et occupe la tête du marché en Europe. En 2011, ses livraisons ont augmenté pour atteindre 8,265 millions d’exemplaires (2010 : 7,203 millions), ce qui correspond à une part de 12,3% du marché mondial des voitures particulières.

   Plus d’une voiture neuve sur cinq (23%) immatriculées en Europe de l’Ouest provient du Groupe Volkswagen. En 2011, le chiffre d’affaires du Groupe était de 159 milliards d’euros (2010 : 126,9 milliards). Pour l’exercice 2011, le bénéfice après impôts a progressé pour s’établir à 15,8 milliards d’euros (2010 : 7,2 milliards).

   Le Groupe compte douze marques, produites dans sept pays européens : Volkswagen, Audi, SEAT, ŠKODA, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, Ducati, Volkswagen Nutzfahrzeuge (véhicules utilitaires), Scania et MAN.

   Chaque marque a son propre caractère et agit en tant qu’acteur indépendant sur le marché. L’offre de véhicules va des citadines à vocation économique aux voitures de prestige. Dans le secteur des utilitaires, la gamme s’étend des pick-up aux bus et poids lourds.

   Le Groupe Volkswagen est également actif dans d’autres domaines industriels avec la production de gros moteurs diesel destinés à des applications marines ou stationnaires (centrales prêtes à l’usage), de turbocompresseurs, de turbomachines (turbines à vapeur et à gaz), de compresseurs et de réacteurs chimiques. Par ailleurs, le Groupe produit des systèmes de transmission spéciaux pour véhicules et pour turbines, notamment.

   Le Groupe exploite 99 sites de production dans 18 pays européens et dans 9 pays d’Amérique, d’Asie et d’Afrique. Chaque jour, 501.956 personnes travaillent à la production de quelque 34.500 véhicules ou sont actives dans le domaine de la prestation de services liés à l’automobile, voire dans d’autres branches d’activité. Le Groupe Volkswagen vend ses véhicules dans 153 pays.

   L’objectif du Groupe est de proposer des voitures attrayantes, sûres et respectueuses de l’environnement, concurrentielles dans un marché toujours plus exigeant et qui s’imposent en tant que références dans leurs classes respectives.