Nouvelle Volkswagen Arteon – une voiture Grand Tourisme avant-gardiste

Nouvelle Volkswagen Arteon – une voiture Grand Tourisme avant-gardiste

Vendredi 2 juin 2017 —  

Informations clés : l’Arteon en bref

  1. L’Arteon de Volkswagen est une berline Grand Tourisme à cinq places positionnée au-dessus de la Passat.
  2. Cette cinq-portes associe le confort et l’habitabilité d’une berline au dynamisme et au design d’une voiture de sport.
  3. Avec un volume de 563 à 1 557 l, le coffre modulable offre un volume de chargement digne d’un SUV.
  4. L’empattement long, rapporté à la longueur totale de la voiture, assure une habitabilité excellente à bord de l’Arteon.
  5. Les tout nouveaux systèmes d’aide à la conduite réagissent aux limitations de vitesse, aux virages et aux ronds-points par anticipation.
  6. Les moteurs turbo efficients (TSI et TDI) couvrent une gamme de puissance de 150 ch (110 kW) à 280 ch (206 kW).
  7. Les moteurs haut de gamme TSI et TDI sont associés de série à une boîte DSG à double embrayage ainsi qu’à la transmission intégrale (4MOTION).
  8. Les projecteurs à LED (sans supplément) fusionnent avec la grille de calandre et le capot-moteur pour former un « visage Volkswagen » de conception nouvelle.
  9. En option : instruments digitaux (« Active Info Display ») et système d’infodivertissement 9,2" à commande gestuelle (« Discover Pro »).
  10. La rigidité de la carrosserie a été relevée de 10 % par rapport aux berlines équivalentes.

L’Arteon parle au cœur et à la raison (communiqué de presse Volkswagen)

Une Volkswagen Grand Tourisme. Il y a les berlines classiques. Et il y a les voitures de sport. Les unes se caractérisent par un maximum d’espace et de confort, les autres par un design affûté et un caractère dynamique intransigeant. Aujourd’hui, Volkswagen lance sur le marché un nouveau modèle qui réunit ces deux univers automobiles : l’Arteon. Cette berline sportive au design avant-gardiste, très spacieuse et dotée de systèmes d’aide à la conduite de nouvelle génération, est hyperconnectée, efficiente et dotée de moteurs puissants. Incroyablement dynamique, elle est pourtant aussi confortable qu’une berline haut de gamme. Klaus Bischoff, Responsable Design de la marque Volkswagen, résume parfaitement le caractère de cette nouvelle cinq-portes : « L’Arteon associe aux attributs esthétiques d’une voiture de sport classique l’élégance et l’espace caractéristiques d’une carrosserie à ligne fuyante. C’est une voiture Grand Tourisme haut de gamme et avant-gardiste qui parle au cœur et à la raison. » Une source de fascination chaque jour renouvelée – tant sur le plan privé que professionnel.

Made in Germany. L’Arteon se positionne au-dessus de la Passat, proposée dans le monde entier en différentes versions, et au-dessous de la Phideon, conçue spécialement pour le marché chinois. L’Arteon est produite dans l’usine allemande d’Emden. Installé près d’un port maritime, ce site est parfaitement taillé pour une voiture comme l’Arteon, commercialisée dès le lancement dans tous les pays entrant en considération pour ce segment. Le lancement officiel sur le marché européen commencera en Allemagne à la mi-juin. L’Asie, l’Amérique, l’Afrique et l’Océanie suivront au cours des prochains mois.

Six moteurs turbo. L’Arteon arrivera sur le marché avec trois moteurs turbo à injection directe : un TSI de 280 ch (206 kW) et deux TDI (diesels) de 150 ch (110 kW) et 240 ch (176 kW). Trois autres moteurs viendront compléter la gamme : le 1.5 TSI Evo* de conception nouvelle avec coupure des cylindres et une puissance de 150 ch (110 kW), ainsi qu’un TSI* et un TDI* de 190 ch (140 kW)* chacun.

Boîte DSG à double embrayage pour toutes les versions. Tous les moteurs peuvent être associés à une boîte DSG à double embrayage (TSI 110 kW uniquement avec boîte mécanique en Allemagne). La boîte DSG est même de série à partir de 140 kW pour les TSI et sur la version 176 kW pour les TDI. De plus, les TSI 280 ch et TDI 240 ch sont associés systématiquement à la transmission intégrale 4MOTION Volkswagen, en option pour le TDI de 140 kW. Tous les autres modèles sont proposés en traction.

Des systèmes d’aide à la conduite prédictifs. Le concept global avant-gardiste de l’Arteon repose également sur des systèmes d’aide à la conduite innovants. Trois nouvelles technologies en témoignent particulièrement. Premièrement, le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) de dernière génération prend désormais en compte les limitations de vitesse, virages, ronds-points et bifurcations pour adapter la vitesse de manière automatique à ces paramètres (dans les limites inhérentes au système et en fonction des autorisations dans les pays respectifs). Deuxièmement, les nouveaux feux directionnels dynamiques à régulation prédictive utilisent les données GPS et géographiques du système de navigation pour anticiper la survenue des virages et les éclairer avant même que le conducteur ne tourne le volant. Troisièmement, l’Emergency Assist de deuxième génération renforce la sécurité dans les scénarios les plus défavorables : en cas de défaillance du conducteur pour problème de santé, l’assistant déporte la voiture sur la voie de droite (si le trafic à l’arrière le permet), avant de l’immobiliser (dans les limites du système).

Trois niveaux de finition. Volkswagen proposera la nouvelle berline Grand Tourisme en trois finitions : « Arteon », « Elegance » et « R-Line ». L’Arteon est très richement dotée dès sa version de base. Ainsi, tous les modèles embarquent par exemple des projecteurs à LED, la direction progressive innovante, l’assistant de maintien de voie « Lane Assist », le système de surveillance périmétrique Front Assist avec freinage d’urgence en ville, des jantes en alliage léger et le système d’infodivertissement « Composition Media ». L’Arteon peut être également personnalisée grâce aux deux finitions encore plus exclusives « Elegance » et « R-Line ». Le nom parle de lui-même : la configuration de l’Arteon Elegance mise fortement sur l’élégance. À l’inverse, l’Arteon R-Line met encore plus l’accent sur la sportivité.

Fonctions high-tech. Parmi les options proposées sur l’Arteon figurent l’« Active Info Display » (combiné d’instruments entièrement digitalisés et configurables), un affichage tête haute et le système d’infodivertissement « Discover Pro » avec écran en verre de 9,2" et commande gestuelle. La gamme des équipements optionnels comprend également un toit ouvrant panoramique, une climatisation automatique trois zones (« Air Care Climatronic » avec capteur de qualité de l’air et filtre allergènes), des sièges massants à l’avant, un volant chauffant, des packs d’équipement exclusifs (« Business » et « Top »), un éclairage d’ambiance en trois couleurs, la régulation adaptative des trains roulants, des jantes en alliage léger au format 18, 19 et 20 pouces, ainsi que des selleries cuir Nappa élégantes.

Une cinq-places spacieuse. La nouvelle Arteon a été conçue sur la base de la plateforme modulaire transversale MQB. Elle se caractérise par des moteurs à l’avant en position transversale et par des axes largement décentrés qui, sur l’Arteon, créent un empattement de 2 841 mm. Avec une longueur de carrosserie de 4 862 mm, les porte-à-faux sont d’autant plus courts. L’Arteon mesure 1 871 mm de large et 1 427 mm de haut. La plateforme profite de l’empattement long pour libérer de la place à l’arrière, avec un espace aux jambes supérieur à la moyenne et un volume de coffre allant de 563 à 1 557 l – des valeurs sans équivalent sur les berlines classiques.

Un design avant-gardiste. De conception nouvelle, la face avant compte parmi les attributs de style les plus emblématiques de l’Arteon, dotée de proportions extrêmement dynamiques. Elle se caractérise en premier lieu par un capot moteur débordant largement sur les ailes et sur l’avant, mais aussi par une grille de calandre qui s’étire sur toute la largeur de la voiture. Les projecteurs et les feux de jour, à LED, ainsi que les clignotants, fusionnent avec les lamelles chromées de la calandre et avec le capot. Ainsi modelé, le visage de l’Arteon évoque l’univers des voitures de sport haut de gamme. Épaules athlétiques à l’arrière, ailes aux lignes tendues ou passages de roue saillants entourant des jantes pouvant aller jusqu’à 20" : l’esprit sportif est omniprésent. L’Arteon s’impose ainsi comme une nouvelle option de choix à tous ceux qui, plutôt qu’une berline classique, recherchent une cinq-portes sportive de type coupé fastback, dotée d’un design expressif, de technologies modernes, d’une grande modularité et d’un niveau de confort élevé.

 

 

Principales caractéristiques

 

Les déclarations : ce qu’ils disent de l’Arteon

 

« L’Arteon associe aux attributs esthétiques d’une voiture de sport classique l’élégance et l’espace caractéristiques d’une carrosserie à ligne fuyante. C’est une voiture Grand Tourisme haut de gamme et avant-gardiste qui parle au cœur et à la raison. »

Klaus Bischoff, Responsable Design de la marque Volkswagen

 

« L’Arteon inaugure une nouvelle génération de systèmes d’aide à la conduite chez Volkswagen, parmi lesquels l’Emergency Assist dans une version améliorée. Jusqu’à présent, ce système immobilisait la voiture de façon autonome en cas d’urgence médicale. Désormais, la voiture est capable de changer automatiquement de file sous l’impulsion de l’Emergency Assist, dans les limites du système. »

Frank Welsch, Membre du Directoire de la marque Volkswagen, en charge du Développement

 

« L’Arteon est le nouveau fleuron de la marque Volkswagen. La nouvelle structuration de l’offre et les finitions "Elegance" et "R-Line" répondent aux attentes fortes de nos clients. »

Jürgen Stackmann, Membre du Directoire de la Marque Volkswagen, en charge des Ventes, du Marketing et de l’Après-Vente

 

« L’Arteon ne séduit pas seulement par son apparence élégante et reconnaissable entre toutes. Elle se caractérise également par un niveau technique hors pair et une habitabilité qui surclasse ses concurrentes. L’Arteon s’impose ainsi comme une nouvelle référence sur ce segment. »

Elmar-Marius Licharz, Responsable de la gamme Volkswagen Arteon

La carrosserie – technique

 

Modèle à ligne de toit fuyante disposant d’une carrosserie extrêmement rigide

Base conceptuelle et dimensions. La nouvelle Arteon a été conçue sur la base de la plateforme modulaire transversale MQB. Cette plateforme est qualifiée de modulaire parce qu’elle est utilisée pour les véhicules des segments les plus divers et de transversale parce qu’elle accueille des moteurs transversaux avant. De la Golf au SUV américain Atlas, tous les modèles MQB se caractérisent par une habitabilité supérieure à la moyenne grâce à des essieux décentrés et par des proportions particulièrement dynamiques. Et cela vaut également pour l’Arteon. Ainsi, les deux essieux de la berline Grand Tourisme sont séparés par un empattement long de 2 841 mm. Avec une longueur de carrosserie de 4 862 mm, les porte-à-faux sont d’autant plus courts. L’Arteon mesure 1 871 mm de large et 1 427 mm de haut. Il en résulte des proportions très dynamiques.

Une carrosserie à la rigidité élevée. De par sa conception et grâce à l’utilisation d’aciers THLE et d’aciers formés à chaud, la plateforme MQB offre une rigidité de carrosserie extrêmement élevée. Un critère décisif pour obtenir un comportement dynamique optimal ainsi qu’un agrément de conduite impérial. Malgré un capot de coffre largement dimensionné, la rigidité de la carrosserie de l’Arteon a pu être améliorée de 10 % par rapport à une carrosserie tricorps comparable. Il en résulte un impact positif significatif sur la précision directionnelle, la réactivité de la voiture et le confort de la carrosserie, ce dont témoignent des performances particulièrement remarquables sur chaussée irrégulière. L’acier THLE est notamment utilisé au niveau des bas de caisse, ainsi que des longerons et des traverses de la carrosserie. L’acier formé à chaud est présent sur les montants B, le tunnel central, la face frontale du caisson d'eau (tôle séparant le compartiment moteur de l’habitacle), les longerons arrière et les longerons de toit. Tous ces efforts concourent à créer une voiture agile et de grand confort, dont la sécurité passive fait partie des meilleures au monde sur ce segment compte tenu du caractère innovant de la carrosserie.

Capot-moteur actif. L’Arteon ne protège pas seulement les occupants, mais aussi les piétons, grâce à son capot-moteur actif. En cas de collision avec un piéton, le capot est relevé par les charnières grâce à un système pyrotechnique en vue de réduire l’impact du choc. Le déclenchement du capot-moteur actif a notamment pour but d’amoindrir la sévérité des blessures d’une personne en cas de choc avec la tête (accélération). L’intérêt du système est d’augmenter la distance entre la tôle du capot-moteur, plus souple, et le bloc-moteur, plus dur. Le capot-moteur est actif et peut se déclencher sur une plage de vitesse allant de 25 à 55 km/h.

L’aérodynamisme au service du comportement dynamique. Les ingénieurs chargés de définir le profil aérodynamique de l’Arteon ont obtenu un compromis équilibré entre un bon Cx (0,265 / Arteon 2.0 TDI de 110 kW) – une faible résistance à l’air déterminante pour abaisser la consommation – et un appui aérodynamique favorable au comportement dynamique général. Pour y parvenir, Volkswagen a mis en œuvre un ensemble de mesures d’optimisation aérodynamique parmi lesquelles l’intégration d’une arête de décollement acérée au-dessus des feux arrière. L’équilibre des valeurs de déportance sur l’essieu avant et arrière stabilise l’arrière et optimise les réglages du châssis. Il en résulte un comportement routier magistral, marqué par une stabilité de marche élevée jusqu’à la vitesse maximale. Grâce à son excellent appui aérodynamique à l’arrière, l’Arteon peut aisément se passer d’un becquet arrière déployé à vitesse supérieure.

 

 

La carrosserie – design

 

L’Arteon ouvre une nouvelle ère du design Volkswagen

Retour vers le futur. Il y a deux ans, Volkswagen présentait une étude avant-gardiste de l’Arteon dans le cadre du salon de l’automobile de Genève. En donnant pour mission à cette berline Grand Tourisme d’ouvrir une nouvelle ère du design Volkswagen. Dans l’intervalle, ce concept-car très remarqué dans le monde entier a été adopté en série presque en l’état. Voici ce qu’en dit Klaus Bischoff, Responsable Design de la marque Volkswagen : « Le fait que l’Arteon ait été adoptée en série avec un minimum de modifications esthétiques par rapport au concept-car est une preuve de l’esprit d’innovation affiché par Volkswagen. Comme l’étude originale, l’Arteon inspire à tous les observateurs le désir immédiat de la posséder. Comme nous l’avions dit en 2015, cette voiture marque une nouvelle ère en matière de design. »

L’avant-garde automobile. Tobias Sühlmann, Responsable du Design extérieur de l’Arteon : « Le design athlétique de l’Arteon traduit un concept global hautement fonctionnel. Ici, la forme et la fonction opèrent une fusion progressive. Grâce à son empattement long, à sa ligne de toit étirée, à un design de type coupé fastback et à son hayon largement dimensionné, l’Arteon offre davantage de place et de modularité que les berlines classiques. »

 

 

Tout le design de l’Arteon s’organise à partir de la face avant

Un design qui dynamite les segments traditionnels. Si on fait abstraction des détails, l’Arteon apparaît, vue de devant, comme une voiture Grand Tourisme extrêmement dynamique, aux confins entre voiture de sport et berline. En réintégrant les détails, on constate à quel point le design est expressif et logique, harmonieux et précis. En effet, un design de qualité n’est jamais le fruit du hasard, mais la somme de talents touchant à la créativité, à la précision et à une maîtrise artisanale aboutie.

Le capot-moteur d’une sportive. Tout le design de la voiture semble se développer en partant du capot-moteur actif (avec mécanisme de sûreté intégré au système de protection des piétons) et de la calandre, tous deux indissociables. Traditionnellement, un capot-moteur qui recouvre entièrement la partie avant et s’étend jusqu’aux arches de roue est l’apanage des voitures de sport classiques. « L’Arteon possède l’un des plus grands capots-moteur de tout le Groupe Volkswagen », précise le designer Tobias Sühlmann. Et d’ajouter : « Comme sur une voiture de sport, on voit le moulage des passages de roue quand on ouvre le capot-moteur, ce qui est inhabituel pour une voiture de ce type. »

La fusion des LED et de la calandre. Toutes les lignes nervurées qui animent le capot-moteur se prolongent dans la calandre – et inversement. Cette dernière accentue la largeur imposante de l’Arteon avec ses lamelles horizontales. Aucune autre grille de calandre n’est aussi large que celle de cette berline Grand Tourisme. Elle dessine le visage d’une nouvelle génération de Volkswagen. Les lamelles supérieures englobent les projecteurs à LED où elles intègrent de fins bandeaux à fibres optiques LED pour remplir des fonctions comme les feux de jour et les feux de position ainsi que, dans le cas des projecteurs de haut de gamme, les clignotants. Désormais, les éléments d’éclairage, la calandre et le capot-moteur ne forment plus qu’un. Débordant légèrement sur les projecteurs LED, le capot imprime sa marque à l’ensemble de la face avant avec brio. Aux extrémités, il dessine comme des paupières au-dessus des phares et prolonge les lignes de la calandre sur les côtés ainsi que vers l’arrière de l’Arteon. Sur les flancs, le capot-moteur effleure les arches de roue d’une ligne percutante et abaisse visuellement l’Arteon en lui conférant une allure sportive.

 

La silhouette d’une berline Grand Tourisme souveraine

Élégance, ligne basse et design de type coupé. « Nous avons une ligne qui enveloppe entièrement la voiture et abaisse visuellement le centre de gravité de l’Arteon. Cette ligne part de la grille de calandre pour traverser les flancs avec netteté et rejoindre les feux arrière », explique Klaus Bischoff. Sur les côtés, elle forme la ligne de caractère. À l’arrière, elle marque un décrochage net qui, visuellement, contient l’Arteon en hauteur et supporte ses puissantes épaules. Au-dessus, la zone vitrée (baptisée DLO = Daylight-Opening) s’étire en longueur jusqu’au montant C. Les vitres latérales des portières sont sans cadres, comme sur un coupé ou un cabriolet. Entourée d’un magnifique jonc chromé et associée à la ligne de caractère qui jaillit du capot avant en direction des feux arrière, la DLO donne à l’Arteon une allure très élégante et basse de type coupé.

Une partie arrière inspirée des voitures de sport classiques

Des épaules athlétiques. C’est de l’arrière que l’on perçoit le mieux à quel point les épaules de cette voiture à pavillon fuyant sont puissantes, tel un muscle tendu latéralement jusqu’à l’arrière. La vue plongeante sur l’arrière dévoile un design dont la ligne – une zone vitrée de type coupé s’appuyant sur des flancs puissants – s’inspire des voitures de sport classiques tout en offrant le volume d’une voiture Grand Tourisme de classe affaires. Sous cet angle, l’Arteon frappe également par sa largeur et sa puissance. Par ailleurs, les feux arrière à LED percutants (avec fonction de clignotants défilants sur les finitions Arteon Elegance et Arteon R-Line) produisent une signature lumineuse sans équivalent.

 

L’intérieur – technique

 

Une routière longue distance à cinq sièges à coffre modulable

Intransigeante. L’Arteon est un modèle à ligne fuyante à cinq places dont le confort et l’habitabilité à bord ont été spécialement pensés pour les longs trajets. Contrairement à une berline classique, cette voiture Grand Tourisme est dotée d’un coffre modulaire. Grâce à un hayon de grandes dimensions ainsi qu’à une banquette arrière rabattable asymétrique (2/3+1/3), l’Arteon offre un volume de rangement digne d’un SUV.

De l’espace pour le conducteur et le passager. À l’avant, le conducteur et le passager profitent des atouts de la plateforme modulaire MQB en termes de dimensionnement, avec le moteur transversal et l’essieu avant très excentré qui créent beaucoup d’espace. Le design lumineux et expressif, la recherche intransigeante de l’ergonomie et les nouvelles interfaces interactives homme-machine instaurent une atmosphère de salon high-tech à bord de l’Arteon. La grande largeur intérieure de 1 500 mm à l’avant procure une sensation d’espace à profusion. Il en va de même pour la hauteur intérieure, qui atteint 1 008 mm à l’avant.

Espace aux jambes inégalé sur le segment à l’arrière. Volkswagen a utilisé le potentiel offert par l’empattement de 2 841 mm pour dégager un maximum d’espace aux trois places arrière. Résultat : l’espace aux jambes, de 1 016 mm, est le meilleur sur le segment. L’Arteon évolue sur le terrain des berlines haut de gamme de la catégorie des plus de cinq mètres. Grâce au toit long, la hauteur intérieure est tout aussi bonne aux places arrière (940 mm). Les places extérieures sont dessinées et modelées comme des sièges individuels pour offrir une excellente ergonomie. La place centrale répond également aux critères qui définissent une routière. Avec une largeur intérieure de 1 481 mm aux places arrière, l’Arteon offre suffisamment de place pour trois adultes et facilite l’intégration des sièges pour enfants grâce aux œillets de retenue ISOFIX, de série aux places arrière extérieures.

Un volume de coffre allant jusqu’à 1 557 l. La banquette est rabattable asymétriquement. Sur les selleries cuir et alcantara, le siège central intègre un accoudoir escamotable derrière lequel se trouve une ouverture pouvant permettre, par exemple, de loger des skis en cas de besoin. Grâce à sa banquette arrière rabattable et à sa grande longueur intérieure, l’Arteon offre un niveau de variabilité largement supérieur à celui des berlines classiques. Le coffre en est la parfaite illustration, avec un volume de chargement de 563 à 1 557 l qui évoque davantage un SUV qu’une berline Grand Tourisme. La profondeur du coffre est de 1 181 mm dans la configuration à cinq places et atteint 2 092 mm quand le dossier de la banquette est rabattu.

 

 

L’intérieur – design

 

Un paysage intérieur lumineux et exclusif

Un habitacle empreint de modernité. En combinant un design avant-gardiste, un charisme sportif, une grande modularité et une habitabilité généreuse, l’Arteon réinterprète entièrement le genre « Grand Tourisme » jusque dans l’habitacle. Parmi les interfaces interactives et digitalisées figurent des équipements technologiques optionnels comme l’« Active Info Display » (combiné d’instruments entièrement digitalisés) ou l’affichage tête haute. Par ailleurs, Volkswagen a entièrement remanié la gamme des systèmes d’infodivertissement. Le système haut de gamme « Discover Pro » possède une surface en verre de type tablette avec un écran de 9,2" doté d’une commande gestuelle innovante.

Un diffuseur d’air au design affirmé. La ligne continue formée par le tableau de bord et les hauts de contre-porte instaure une atmosphère de confort inhabituelle qui enveloppe littéralement les passagers. Le tableau de bord étiré à l’horizontale se prolonge dans les revêtements de porte avant sans aucune rupture. L’équipe placée sous la direction du Responsable du Design intérieur Tomasz Bachorski a doté le tableau de bord de l’Arteon d’un design rectiligne, ordonné et spectaculairement réduit à l’essentiel. L’élément stylistique au centre de la planche de bord est un diffuseur d’air innovant. Cet élément de décor fonctionnel s’étire comme un ruban sur toute la largeur de l’habitacle. Ultimes touches d’élégance, les inserts chromés sur les lamelles du diffuseur font écho aux lamelles de la calandre de l’Arteon.

Un éclairage d’ambiance raffiné. Le diffuseur d’air et le cache décoratif surmontent un bandeau d’éclairage d’ambiance (en option) très plat, prolongé dans les portières. Cet effet lumineux enveloppant définit l’espace intérieur et crée une atmosphère agréable. La console centrale s’accorde avec le caractère avant-gardiste et sportif de l’Arteon. Comme dans une voiture de sport, elle remonte en direction du tableau de bord qu’elle rejoint au niveau de la commande de climatisation et des systèmes d’infodivertissement de dernière génération.

Coloris. La sportivité et l’élégance sont les caractères dominants de l’Arteon. Les designers du pôle « Color & Trim » ont défini les matières et les couleurs dans l’habitacle en fonction de ces thèmes. Les trois univers de couleurs intérieurs (Noir, Gris foncé et Gris foncé/Gris clair) s’harmonisent avec la palette des coloris extérieurs. Selon les matières (tissu, alcantara ou cuir) et les univers de couleurs choisis, l’ambiance dans l’habitacle sera plutôt élégante ou sportive. Sur l’Arteon Elegance comme sur l’Arteon R-Line, les sièges associent l’alcantara pour la bande centrale au cuir pour les bourrelets latéraux. La gamme des selleries cuir proposées en option sur l’Arteon Elegance inclut trois selleries bicolores élégantes en cuir Nappa : « Grigio/Noir Titane », « Brun Valencia/Noir Titane » et « Gris Mistral/Gris Raven ». Les selleries en cuir Nappa optionnelles de l’Arteon R-Line misent sur un noir sportif (« Nappa Carbon Style/Noir Titane »). Toutes les selleries en cuir Nappa arborent des surpiqûres contrastantes. Le caractère sportif de l’Arteon est souligné par des éléments de style élégants, à l’exemple des veinures diagonales du décor en bois noble optionnel « Silver Birch » proposé sur l’Arteon Elegance ou du décor aluminium « Silver Rise » proposé sur l’Arteon R-Line – les deux applications étant associées à la finition « Piano Black » sur les caches de la console centrale.

 

 

Le poste de conduite digitalisé et connecté

 

« Active Info Display », commande gestuelle et services en ligne

L’Arteon est équipée de série du système d’infodivertissement « Composition Media ». Avec sa surface tendue de verre et son écran tactile 8", il incarne la nouvelle génération du système d’infodivertissement modulaire (MIB). Le pack de services « Security & Service Plus » (durée d’un an) est également fourni de série et inclut « Security & Service Basic » (durée de dix ans) ainsi que le « Service d’appel d’urgence ». Le système d’infodivertissement Composition Media peut être complété par la fonction de navigation « Discover Media ». Doté d’un écran 9,2" et de la commande gestuelle, le modèle « Discover Pro » couronne la gamme des systèmes intégrés d’autoradio et de navigation. Le système audio « Dynaudio Confidence » d’une puissance de 700 W est également disponible en option. Les nouveaux systèmes MIB sont conçus pour fonctionner en synergie avec un écran « Active Info Display » de 12,3", tant sur le plan visuel que fonctionnel ; les équipements disponibles en option composent un tout nouvel univers d’affichage et de commande entièrement digitalisé, surtout quand ils sont associés au système d’infodivertissement « Discover Pro » et à l’affichage tête haute également disponible. Les caractéristiques des systèmes sont détaillées ci-après.

 

Nouveaux systèmes d’infodivertissement

« Composition Media ». Le « Composition Media » évoque le design des tablettes digitales, avec une surface vitrée lumineuse et un écran couleur intégré de 8" (définition d’écran 800 × 400 pixels, diagonale de 20,3 cm). Le système est doté de deux boutons rotatifs/poussoirs et de huit touches de fonctions. Huit haut-parleurs diffusent la sonorité (4 × 20 W) du système d’infodivertissement. Celui-ci offre en plus des interfaces pour cartes SD et AUX-IN, une prise USB (compatible avec les appareils Apple), une connexion Bluetooth pour téléphones mobiles et un lecteur CD, naturellement compatible MP3. Le « Composition Media » est également équipé d’un système de diversité d’antennes qui fonctionnent de concert, filtrent les interférences et améliorent la réception.

« Discover Media ». Le « Discover Media » est l’un des deux systèmes intégrés d’autoradio et de navigation proposés en option sur l’Arteon. Il est basé sur le système d’infodivertissement de série « Composition Media » auquel il ajoute la fonction de navigation GPS. Visuellement, les deux systèmes sont identiques, à l’exception des deux touches en haut à droite de l’écran (elles servent notamment à activer le menu de navigation sur le « Discover Media »). Les mises à jour du logiciel de navigation restent gratuites jusqu’à cinq ans après la fin de production de cette génération d’appareils. De plus, une licence pour les services Car-Net « Guide & Inform » est incluse, là encore gratuitement (valable un ou trois ans selon le pays).

« Discover Pro ». Le « Discover Pro » est doté d’une commande gestuelle et impressionne par son écran de 9,2" entièrement revêtu de verre (définition 1 280 × 640 pixels, diagonale de 23,4 cm). L’écran tactile sert de seule interface de commande, auquel s’ajoutent cinq surfaces capacitives sur le côté gauche du système d’infodivertissement. Avec le même fonctionnement intuitif qu’un smartphone, la surface « Home » permet à l’utilisateur de revenir à l’écran d’accueil en une fraction de seconde où qu’il se trouve dans l’arborescence. Les mises à jour du système de navigation et la licence pour « Guide & Inform » sont là encore incluses. La liste des équipements du « Discover Pro » comprend notamment un amplificateur de 4 × 20 W, un lecteur de DVD, une prise USB (compatible Apple), deux lecteurs de cartes SD, une prise AUX-IN, un disque dur SSD avec une capacité de 10 Go, la palette complète des possibilités de lecture musicale, la vidéo, un juke-box, la lecture des podcasts et la navigation. En option : « Rear View » (caméra de recul), radiodiffusion sonore numérique améliorée DAB+ et deux interfaces pour téléphones mobiles.

·         Homescreen personnalisable. Le conducteur peut configurer l’écran d’accueil du « Discover Pro » à sa guise. Les fonctions de navigation sont toujours présentées dans un grand champ sur la partie gauche de l’écran. À droite, deux champs superposés plus petits sont disponibles. Le conducteur peut affecter certaines fonctionnalités à ces deux surfaces également interactives : en haut par exemple, la radio ou la médiathèque et en dessous les contacts téléphoniques favoris.

·         Commandes gestuelle, tactile et vocale. Le « Discover Pro » s’utilise par commandes gestuelles, tactiles et vocales. Bien entendu, le « Discover Pro » est lui aussi doté de capteurs de proximité qui ouvrent des options de menu supplémentaires lorsque la main s’approche de l’écran.

 

Instruments digitalisés

« Active Info Display ». Tous les instruments sont mis en œuvre virtuellement, de façon logicielle, sur l’« Active Info Display » de 12,3". La définition de 1 440 × 540 pixels assure une représentation extrêmement précise et riche en détails. Il existe cinq profils d’information différents à travers lesquels les différents types d’informations et de graphiques susceptibles d’être affichés peuvent être modifiés dans certaines zones. Le conducteur peut choisir entre les profils « Classic », « Consommation & Autonomie », « Efficacité », « Performances & Aide à la conduite » et « Navigation ». Le profil « Navigation » illustre bien les possibilités interactives offertes par l’« Active Info Display » : dans cette configuration, le compteur de vitesse et le compte-tours sont repoussés sur les côtés afin d’accorder davantage de place à la carte. Selon les besoins, des informations telles que les fonctions de conduite, de navigation et d’assistance peuvent être intégrées aux éléments graphiques du compteur de vitesse et du compte-tours. Des données telles que les photos des contacts téléphoniques ou les couvertures d’album de musique peuvent également être affichées sur l’« Active Info Display ».

Affichage tête haute. L’affichage tête haute consiste à projeter des informations importantes telles que la vitesse ou les pictogrammes de navigation dans le champ de vision primaire du conducteur. Ainsi, le conducteur n’a pas à quitter la route des yeux pour s’informer de la vitesse par exemple. Le menu du système d’infodivertissement permet au conducteur de choisir les informations qu’il souhaite voir apparaître : vitesse en cours, vitesse autorisée, données de navigation, informations des systèmes d’aide à la conduite et avertissements. L’affichage tête haute de l’Arteon mise sur le principe du combineur : les données sont projetées sur une plaque de verre escamotable devant le pare-brise. Lorsqu’il n’est pas utilisé, l’affichage est escamoté dans le tableau de bord pour être protégé et l’ouverture se referme.

 

La connectivité avec les applications et les services en ligne

« App-Connect ». La « plateforme modulaire d’infodivertissement » de dernière génération permet de connecter tous les smartphones Apple et Android actuels à l’Arteon via « App-Connect ». En plus de la technologie « MirrorLinkÒ » (Android), « App-Connect » intègre les technologies « Apple CarPlay » et « Android Auto » (Google) aux systèmes d’infodivertissement.

Car-Net « Security & Service ». L’Arteon embarque de série le pack de services « Security & Service » (en versions « Plus » et « Basic »). Il permet de demander de l’aide dans une multitude de situations en contactant un centre d’appels. Parmi ses principales fonctions figurent le « Service d’appels d’urgence », le « Signalement automatique d’accident », l’« Appel de dépannage » et la « Planification des échéances de service » (prise de rendez-vous avec le concessionnaire). Il est possible d’autre part d’utiliser l’application Car-Net ou le portail Car-Net pour consulter différentes informations sur l’état du véhicule, comme le niveau du réservoir de carburant ou l’emplacement de stationnement, mais aussi d’activer certaines fonctions à distance comme le chauffage stationnaire.

Car-Net « Guide & Inform ». « Guide & Inform » donne accès à divers services en ligne. Un ensemble de services est proposé avec le « Discover Media » et l’offre est élargie pour le « Discover Pro ». Le « Discover Media » permet entre autres d’accéder aux services « Recherche de destination particulière », « Importation de destinations en ligne », l’« Importation de trajets », « Stations-service » (emplacement et tarifs), « Messages », « Places de stationnement » (emplacement, disponibilité et tarifs), « Météo », « Stations de recharge » (pour les modèles électriques et hybrides rechargeables) et « Infos trafic en ligne ». Par ailleurs, la gamme de fonctions enrichie du « Discover Pro » inclut notamment la « Recherche de destination particulière en ligne », la « Mise à jour des cartes en ligne » et « Gracenote en ligne » avec laquelle des informations sur la chanson et la pochette de l’album peuvent être téléchargées en ligne.

« Media Control ». L’application « Media Control » permet de piloter confortablement de nombreuses fonctions du système d’infodivertissement depuis une tablette ou un smartphone. Il suffit de se connecter au système d’infodivertissement « Discover Media » ou « Discover Pro » en utilisant simplement le hotspot Wi-Fi. Parmi les fonctions pouvant être contrôlées figurent la radio, toutes les sources audio et vidéo ainsi que la navigation. En plus des fonctions standards, le menu de navigation permet de rechercher des adresses sur Internet et de les entrer comme destination pour le calcul d’itinéraire. Les passagers ont également la possibilité de transmettre au système d’infodivertissement des évènements de calendrier et des destinations extraites du carnet d’adresses de la tablette ou du smartphone pour les utiliser comme destination.

 

Un bon climat à bord

« Air Care Climatronic ». L’Arteon peut être livrée en option avec une climatisation automatique à trois zones (conducteur, passager avant et places arrière). Baptisée « Air Care Climatronic », elle dispose d’une technologie de filtre innovante. Un capteur de qualité d’air et un filtre biogène actif maintiennent la qualité de l’air à un niveau constamment élevé et empêchent la pénétration de substances polluantes dans l’habitacle, y compris les spores de champignon et les allergènes. Une technologie unique à ce jour.

 

Les systèmes d’aide à la conduite

 

Sécurité prédictive : les technologies interactives de demain

Une nouvelle génération de systèmes d’assistance. Le concept global avant-gardiste de l’Arteon repose également sur des systèmes d’aide à la conduite innovants. Sept d’entre eux arrivent dans une nouvelle génération qui présente des avancées significatives : « Régulateur de vitesse adaptatif ACC », « Active Lighting System », « Emergency Assist », « Système de protection proactive des occupants », assistant de changement de voie « Side Assist » avec assistant de maintien de voie « Lane Assist » et « Assistant de sortie de stationnement », ainsi que « Système de détection de la signalisation routière » (signale désormais également les dépassements de limitations de vitesse). D’autre part, le « Système d’aide au stationnement », l’assistant aux manœuvres de stationnement « Park Assist », la caméra de recul « Rear View » et le système de vision périmétrique « Area View » ont été adaptés d’autres modèles Volkswagen. Les principaux systèmes d’aide à la conduite sont détaillés ci-après.

Régulateur de vitesse adaptatif (ACC) : l’« ACC » tient désormais compte des limitations de vitesse et des données de géolocalisation du système de navigation pour adapter automatiquement l’allure du véhicule. Jusqu’à présent, le système se présentait sous la forme d’un simple régulateur de distance, le freinage et l’accélération étant pris en charge par le « régulateur de vitesse adaptatif ». La nouvelle Arteon est la première Volkswagen à pouvoir réagir à des paramètres variables survenant en cours de trajet, dans les limites inhérentes au système. En voici le fonctionnement : l’« ACC » utilise un capteur à radar (pour la régulation de distance), une caméra au niveau du pare-brise et les données de géolocalisation du système de navigation. L’Arteon utilise la caméra et son système de détection de la signalisation routière pour identifier les limitations de vitesse, y compris les panneaux de début d’agglomération. Le système ACC adapte ces modulations de la vitesse autorisée. En parallèle, la voiture détecte sa position grâce aux données du système de navigation et ajuste son allure par anticipation avant les virages, les ronds-points et les carrefours. L’« ACC » inclut systématiquement le système de surveillance périmétrique « Front Assist » avec fonction de freinage d’urgence en ville. Sur les versions avec boîte DSG à double embrayage, l’Arteon équipée de l’ « ACC » redémarre automatiquement (par exemple en ville dans les embouteillages). Le régulateur de vitesse adaptatif est actif sur une plage de vitesse allant de 0 à 210 km/h. Le régulateur de vitesse prédictif améliore le confort tout en contribuant à réduire la consommation de carburant.

Active Lighting System : la berline Grand Tourisme est équipée de série de projecteurs à LED pour les feux de route et feux de croisement. L’Arteon Elegance et l’Arteon R-Line embarquent en plus le système d’éclairage automatique « Light Assist » (active ou désactive automatiquement les feux de route en fonction du trafic devant la voiture détecté par la caméra). Ces deux modèles peuvent être équipés en option de l’« Active Lighting System ». Les phares à double optique à LED éclairent parfaitement la courbure du virage avant même que la voiture ne s’y engage. Voici comment fonctionne ce système : l’« Active Lighting System » – un pack technologique – utilise des projecteurs à double optique LED à lentilles. Il inclut notamment l’éclairage adaptatif « Dynamic Light Assist » (feux de route permanents interactifs, extension fonctionnelle du « Light Assist ») et les « feux directionnels dynamiques à régulation prédictive ». Ces derniers utilisent les modules de projecteur à commande variable pour éclairer les virages en fonction de l’angle de braquage. Désormais, le système fonctionne par anticipation et indépendamment de l’angle de braquage, sur la base des images livrées par la caméra avant et des données de géolocalisation du système de navigation. La berline Grand Tourisme est ainsi en mesure d’éclairer le virage avant même que le conducteur ne tourne le volant. De plus, le cône d’éclairage des projecteurs est dirigé de façon optimale vers le rayon de la courbe puisqu’il n’y a plus de dispersion en direction du bord de la route.

Emergency Assist. L’Emergency Assist de deuxième génération renforce encore davantage la sécurité : en cas de défaillance du conducteur pour problème de santé, l’assistant déporte la voiture sur la voie de droite (si le trafic à l’arrière le permet), en plus de l’immobiliser (dans les limites du système). La nouvelle version de l’Emergency Assist réunit les fonctionnalités « ACC » (régulateur de vitesse automatique), « Side Assist » (assistant de changement de voie), « Lane Assist » (assistant de maintien de voie) et « Park Assist » (assistant aux manœuvres de stationnement) au sein d’un même système. Dès que les capteurs détectent toute absence d’intervention du conducteur sur la pédale d’accélérateur, sur la pédale de frein et au volant pendant une durée définie, ce système multifonction engage les mesures nécessaires pour y remédier. Dans un premier temps, il cherche à attirer l’attention du conducteur par des signaux acoustiques, lumineux et physiques (impulsions de freinage). Sans réaction de ce dernier, l’« Emergency Assist » engage un arrêt d’urgence tel qu’évoqué plus haut. Après avoir enclenché le signal de détresse, l’Arteon procède à des manœuvres de braquage légères afin d’attirer l’attention des usagers environnants sur la situation de danger. Elle utilise pour cela des composantes du « Park Assist » (accès à la direction assistée électromécanique) et du « Lane Assist » (détecteur de voie par caméra). L’ACC permet également un freinage automatique et contribue à éviter toute collision avec le trafic devant la voiture grâce au capteur de radar avant. En parallèle, les systèmes déportent l’Arteon sur la voie de droite de manière contrôlée, tandis que le « Side Assist » surveille le trafic à l’arrière avec ses capteurs de radar afin d’amoindrir un risque de collision lors du changement de file.

Système de protection proactive des occupants. Pour la première fois, les capteurs PreCrash peuvent non seulement réagir aux processus dynamiques (détectés notamment par l’ESC) et aux risques de collision venant de l’avant (identifiés via « Front Assist »), mais également aux dangers survenant à l’arrière de la voiture. Le système PreCrash utilise pour cela les capteurs de l’assistant de changement de voie « Side Assist ». En effet, ce dernier enregistre en permanence la position et la vitesse des voitures roulant à l’arrière de l’Arteon. Ces données sont analysées par le « Système de protection proactive des occupants à l’arrière », non seulement en cours de trajet, mais aussi à l’arrêt, par exemple à un feu rouge (que le moteur tourne ou que le mode Start-Stop soit actif). Si un véhicule se dirige en direction de la berline Grand Tourisme, le système va déterminer, à l’aide des positions et de la vitesse respective des deux voitures, la probabilité d’une collision. S’il apparaît qu’il existe un risque immédiat, le système d’assistance PreCrash va réagir instantanément. Il activera alors le signal de détresse et fermera toutes les fenêtres en ne laissant qu’une simple fente ouverte (pour un appui optimal des airbags latéraux), ainsi que le toit ouvrant. Simultanément, les rétracteurs tendent les ceintures de sécurité avant. Enfin, les sièges avant, réglables électriquement en option, sont placés en position optimale de façon que les ceintures, appuie-tête et airbags puissent déployer leur efficacité maximale.

« Side Assist » + « Lane Assist » et « Assistant de sortie de stationnement ». L’Arteon est équipée de série de l’assistant de maintien de voie « Lane Assist ». Et si elle embarque l’assistant de changement de voie « Side Assist », disponible en option et actif à partir de 10 km/h, les deux systèmes fonctionnent de concert. Dans ce cas, l’« Assistant de sortie de stationnement » est également présent à bord. Le pack « Side Assist » permet d’éviter des accidents graves, notamment dans deux situations. Premièrement sur autoroute, en détectant les véhicules lents ou qui dépassent rapidement dans l’angle mort, puis en avertissant le conducteur et en contre-braquant via le système « Lane Assist ». Deuxièmement, lors des sorties de stationnement en marche arrière, étant donné que le système de capteurs reconnaît désormais les véhicules se rapprochant par les côtés.

« Assistant de conduite en embouteillage ». Volkswagen a conçu l’assistant de conduite dans les embouteillages en se basant sur le Lane Assist (assistant de maintien de voie) et sur l’ACC. Il est disponible sur tous les modèles avec boîte à double embrayage (DSG). Ce système rend la conduite en embouteillage ou en trafic discontinu beaucoup plus confortable. L’action conjuguée des systèmes d’aide à la conduite permet à la voiture de rouler en mode semi-automatique jusqu’à 60 km/h. « Lane Assist » en constitue la base avec la fonction de maintien de voie automatique. Deuxième système d’aide à la conduite intégré à l’« assistant de conduite en embouteillage », l’« ACC » permet de freiner et d’accélérer automatiquement.

 

 

Les moteurs : six blocs TSI et TDI efficients

 

Six moteurs quatre cylindres high-tech suralimentés

150 ch, 240 ch et 280 ch pour commencer. La nouvelle Arteon arrive sur le marché avec trois moteurs turbo à injection directe : un TSI (essence) de 280 ch (206 kW) et deux TDI (diesels) de 150 ch (110 kW) et 240 ch (176 kW). Trois autres moteurs sont appelés à suivre : le 1.5 TSI Evo* de conception nouvelle avec coupure des cylindres ACT et une puissance de 150 ch (110 kW), ainsi qu’un TSI* et un TDI* de 190 ch (140 kW)* chacun. Tous les moteurs respectent la norme Euro 6 sur les gaz d’échappement et peuvent être associés à une boîte DSG à double embrayage (TSI 110 kW uniquement avec boîte mécanique en Allemagne). La boîte DSG est même de série à partir de 140 kW pour les TSI et sur la version 176 kW pour les TDI. De plus, les TSI 280 ch et TDI 240 ch sont associés systématiquement à la transmission intégrale 4MOTION Volkswagen, en option pour le TDI de 140 kW. Tous les autres modèles sont proposés en traction. 4MOTION est la transmission intégrale permanente de Volkswagen. La puissance du moteur est transmise aux quatre roues en fonction des besoins via un coupleur de transmission intégrale. La technologie 4MOTION offre un haut niveau de sécurité active, une motricité de grande fiabilité et une stabilité directionnelle excellente en toutes circonstances. La transmission intégrale fonctionne en association avec les systèmes de régulation du comportement dynamique tels qu’ESC, ASR et EDS.

 

Récapitulatif des moteurs essence de l’Arteon

·         1.5 TSI Evo, 150 ch (110 kW)*, boîte 6 vitesses / boîte DSG 7 rapports en option (DSG non disponible en Allemagne pour le 1.5 TSI Evo)

·         2.0 TSI, 190 ch (140 kW)*, boîte DSG 7 rapports

·         2.0 TSI, 280 ch (206 kW), boîte DSG 7 rapports + 4MOTION

Récapitulatif des moteurs diesels de l’Arteon :

·         2.0 TDI, 150 ch (110 kW), boîte 6 vitesses / boîte DSG 7 rapports en option

·         2.0 TDI, 190 ch (140 kW)*, boîte 6 vitesses / boîte DSG 7 rapports en option / 4MOTION en option

·         2.0 TDI, 240 ch (176 kW), boîte DSG 7 rapports + 4MOTION

 

Les moteurs en détail au lancement sur le marché

2.0 TSI. D’une manière générale, le moteur TSI offre des solutions innovantes telles qu’une évacuation des gaz d’échappement vers le turbocompresseur intégrée à la culasse avec refroidissement par eau (permettant de réduire la consommation du véhicule à pleine charge) et un double système d’injection (directe/via collecteur d’admission). La régulation entièrement électronique du liquide de refroidissement permet d’assurer une gestion thermique très efficace avec une période de mise en action courte. Cela se traduit par une réduction des pertes de frottement avec, à la clé, une diminution de la consommation. Le moteur TSI est par ailleurs pourvu d’une commande variable des soupapes à double réglage d’arbre à cames. De plus, la levée des soupapes est réglable sur deux niveaux côté échappement en vue d’améliorer les performances, la consommation et les émissions de gaz d’échappement.

·         280 ch (206 kW) et 7,3 l/100 km. Le moteur TSI haut de gamme est associé de série à une boîte DSG 7 rapports ainsi qu’à la transmission intégrale. À la fois confortable et agile, le moteur turbo à injection directe développe une puissance maximale de 280 ch (206 kW) entre 5 100 et 6 500 tr/min avec une cylindrée de 1 984 cm3. Son couple maximum impressionnant de 350 Nm est disponible entre 1 700 et 5 600 tr/min. Le moteur de 280 ch propulse l’Arteon de 0 à 100 km/h en seulement 5,6 s. La vitesse maximale est limitée électroniquement à 250 km/h. L’Arteon 2.0 TSI 4MOTION affiche une consommation moyenne de 7,3 l/100 km en cycle mixte (9,2 l/100 km en cycle urbain ; 6,1 l/100 km en cycle extra-urbain). Les émissions de CO2 s’élèvent à 164 g/km (cycle mixte).

2.0 TDI. Comme indiqué, la gamme de motorisations diesels disponibles au lancement regroupe deux moteurs TDI de 150 ch (110 kW) et de 240 ch (176 kW). Ces deux blocs d’une cylindrée de 1 968 cm3 sont extrêmement efficients et fonctionnent en association avec une boîte DSG 7 rapports. Les composantes techniques déterminantes de ces deux quatre-cylindres sont implantées de façon modulaire. Il s’agit notamment des éléments influant sur les émissions, tels que le système d’injection, la suralimentation, le refroidisseur d’air de suralimentation intégré au collecteur d’admission et les arbres d’équilibrage pour un fonctionnement silencieux. Un système sophistiqué de recirculation des gaz d’échappement est également présent. Il se présente sous la forme d’un catalyseur à oxydation, d’un filtre à particules et d’un système SCR de réduction des oxydes d’azote (SCR = Selective Catalytic Reduction / réduction catalytique sélective faisant appel à l’agent de réduction AdBlue).

·         150 ch (110 kW) et 4,4 l/100 km. Le plus petit des deux TDI proposés au lancement développe 150 ch (110 kW) entre 3 500 et 4 000 tr/min. Ce quatre-cylindres délivre son couple maximum de 340 Nm dès 1 750 tr/min et jusqu’à 3 000 tr/min. L’Arteon 2.0 TDI 150 ch peut rouler jusqu’à 220 km/h et atteint les 100 km/h départ arrêté en 9,1 s. Sa consommation s’élève seulement à 4,5-4,4 l/100 km en cycle mixte (5,4-5,3 l/100 km en cycle urbain, 4,0-3,9 l/100 km en cycle extra-urbain). Les émissions de CO2 vont de 116 à 114 g/km.

·         240 ch (176 kW) et 5,9 l/100 km. Avec une puissance de 240 ch (176 kW), le TDI haut de gamme de l’Arteon est également le plus puissant TDI quatre cylindres de Volkswagen. Ce moteur seize soupapes envoie le maximum de sa puissance à la boîte DSG et à la transmission intégrale aux alentours de 4 000 tr/min. Le TDI développe son couple maximum impressionnant de 500 Nm entre 1 750 et 2 500 tr/min. Pour atteindre la puissance spécifique élevée de 120 ch par litre de cylindrée, les ingénieurs de Volkswagen ont conçu un module biturbo compact avec un turbocompresseur haute pression et un turbocompresseur basse pression. Ce module autorise des pressions de suralimentation allant jusqu’à 3,8 bar. Le carburant est injecté dans les chambres de combustion par des injecteurs piézoélectriques à une pression maximum de 2 500 bar. Le TDI 240 ch propulse la berline Grand Tourisme à une vitesse maximale de 245 km/h. On notera la faible consommation au regard des performances élevées : 5,9 l/100 km en cycle mixte, 7,1 l/100 km en cycle urbain et 5,1 l/100 km en cycle extra-urbain. Les émissions de CO2 s’élèvent à 152 g/km en cycle mixte.

 

Catalyseur SCR. Les deux moteurs TDI de l’Arteon sont équipés d’un catalyseur SCR, tout comme le futur TDI 190 ch. La disposition près du moteur du convertisseur catalytique à oxydation et du filtre à particules diesel avec système SCR (Selective Catalytic Reduction/réduction catalytique sélective) permet aux composantes de traitement secondaire des gaz d’échappement de réagir rapidement. Grâce à l’utilisation d’un filtre à particules diesel doté d’une enduction spéciale – le catalyseur SCR à proprement parler –, le système SCR convertit l’oxyde d’azote (NOx) présent dans les gaz d’échappement en azote (N2) et en eau (H2O). Cette conversion fait appel à l’additif synthétique AdBlue, stocké dans un réservoir de 13 litres dont il ne faut compléter le niveau que tous les 9 000 km, via une goulotte de remplissage séparée dans la trappe à carburant.

 

 

Le châssis

 

Le confort du haut de gamme, le tempérament d’une sportive

Composantes du châssis. Le guidage des roues avant est assuré par des jambes de force (ressorts hélicoïdaux avec amortisseurs télescopiques) et des bras triangulaires inférieurs (déport de l’axe du pivot de fusée stabilisant la voie). L’essieu arrière bénéficie d’une suspension à quatre bras à roues indépendantes avec des amortisseurs à gaz à ressorts séparés. Les deux essieux sont dotés de barres stabilisatrices.

Comportement routier. Les trains roulants de la nouvelle Arteon se distinguent des autres modèles MQB comparables par les améliorations spécifiques à la berline Grand Tourisme dont ils ont bénéficié. Sa capacité inhabituelle sur le segment à concilier un comportement dynamique de haut niveau et un confort routier exemplaire est encore plus spectaculaire sur les versions dotées de la régulation adaptative des trains roulants « DCC » (en option). Le « DCC » est de série sur les deux motorisations haut de gamme (TSI 280 ch et TDI 240 ch) et disponible en option sur tous les autres modèles. En effet, la possibilité inédite de réglage en continu des amortisseurs régulés, associée à l’élargissement de la zone de réglage permet d’atteindre un niveau de confort qui rappelle les modèles à suspension pneumatique. L’Arteon se distingue tout particulièrement par son comportement directionnel très direct et très précis, mais aussi par un angle de roulis extrêmement faible et un comportement routier neutre. Grâce aux voies larges (de 1 587 à 1 591 mm à l’avant/de 1 577 à 1 581 mm à l’arrière), la berline Grand Tourisme séduit par un excellent comportement dynamique transversal. Au-delà de l’architecture des trains roulants, l’empattement long ajoute également au confort. Enfin, le rapport entre un confort de roulage élevé, des mouvements de carrosserie maîtrisés et un filtrage prononcé des vibrations à haute fréquence est parfaitement équilibré.

Le DCC en détail. La régulation adaptative des trains roulants est déclinée en deux versions. La version standard se caractérise par un réglage très équilibré entre confort routier et comportement dynamique. La deuxième version, avec « châssis R » abaissé de 5 mm, a bénéficié de réglages qui lui confèrent un caractère plus sportif avec un niveau de confort qui reste très élevé. Dans un cas comme dans l’autre, il est possible pour la première fois de configurer les amortisseurs régulés en continu en accédant à de nouvelles options dans le sous-menu des réglages individuels (Confort+ à Sport+), en plus des options de réglage déjà disponibles dans le sélecteur de profil (Confort, Normal et Sport). Ainsi, le conducteur peut désormais augmenter le confort au-delà du réglage Confort habituel en déplaçant le curseur correspondant vers la gauche (Confort+). De même, il obtiendra un comportement encore plus dynamique que le réglage « Sport » habituel en faisant glisser le curseur vers la droite (Sport+). Il est possible de choisir n’importe quel réglage en plus des trois profils « Confort », « Normal » et « Sport ». Autrement dit, le conducteur est entièrement libre de configurer les réglages qui lui conviennent.

Direction progressive. L’Arteon intègre une direction progressive électromécanique qui contribue grandement au caractère agile de la voiture. La démultiplication de direction est réglée pour obtenir une réactivité très marquée, même en position centrale, sans pour autant paraître nerveuse à vitesse élevée sur autoroute. La direction progressive permet au conducteur de réduire le nombre de tours de volant nécessaires pour braquer les roues dans un rayon donné. Un braquage complet est obtenu avec 2,1 tours de volant. En effet, alors que les directions traditionnelles fonctionnent avec un rapport de démultiplication constant, la direction de l’Arteon utilise un rapport de démultiplication progressif qui facilite grandement l’effort de braquage pour changer de file ou se garer. Sur les routes de campagne sinueuses et lors des changements de direction, le conducteur ressentira un supplément de dynamisme en raison de la démultiplication plus directe.

Les finitions de l’Arteon

 

Trois finitions pour un niveau de personnalisation poussé

Arteon, Elegance, R-Line. Malgré sa conception moderne, l’Arteon bénéficie d’un tarif extrêmement attractif. En plus de la version de base déjà bien équipée, la nouvelle Grand Tourisme de Volkswagen sera disponible dans les deux finitions exclusives « Elegance » et « R-Line ». Le nom parle de lui-même : la configuration de série de l’Arteon Elegance mise fortement sur l’élégance. À l’inverse, l’Arteon R-Line met davantage l’accent sur la sportivité, comme toujours sur les modèles R-Line de Volkswagen. Ces trois niveaux de finition permettront de personnaliser largement le modèle à ligne fuyante de Volkswagen.

 

Chaque modèle de la gamme Arteon inclut les équipements suivants (liste non exhaustive) :

Extérieur

·         Baguettes chromées sur les fenêtres latérales

·         Feux arrière à LED

·         Projecteurs à LED avec feux de jour à LED

·         Jantes en alliage léger (à partir de 17 pouces)

·         Fonction de fermeture confort sans clé « Keyless Go »

 

Intérieur

·         Seuils de porte en acier inoxydable à l’avant et à l’arrière

·         Système d’infodivertissement « Composition Media » incluant huit haut-parleurs, AUX-IN et USB (compatible Apple)

·         Climatisation à régulation électronique

·         Volant multifonction en cuir (avec palettes si boîte DSG)

·         Sièges confort à l’avant à réglage partiellement électrique (siège ergoConfort 14 positions côté conducteur ; réglable électriquement sur 6 positions de série)

 

Systèmes de contrôle dynamique et d’aide à la conduite

·         Détecteur de fatigue

·         Direction progressive

 

L’Arteon Elegance est personnalisée grâce aux détails suivants (liste non exhaustive) :

Extérieur

·         Coques de rétroviseurs extérieurs chromées

·         Sigle « Elegance » sur l’aile

·         Feux arrière à LED avec clignotants défilants

·         Jantes 18" en alliage léger « Muscat »

·         Baguette décorative chromée sur le pourtour du bas de caisse

Intérieur

·         Écran d’accueil Elegance sur le système d’infodivertissement

·         Pédalier en aluminium

·         Instruments, tableau de bord et revêtements de porte à l’aspect et aux décors personnalisés

·         Surpiqûres contrastantes sur les garnitures de siège et
les tapis de sol

·         Garnitures de siège en alcantara/cuir (« Vienna »)

·         Sièges avant chauffants

 

 

 

L’Arteon R-Line est personnalisée grâce aux détails suivants (liste non exhaustive) :

 

Extérieur

·         Signature en C des prises d’air avant en noir brillant

·         Jantes 18" en alliage léger « Sebring »

·         Sigle « R-Line » sur l’aile

·         Buses de liquide lave-glace chauffantes

·         Pare-chocs spécifiques « R-Line »

·         Baguette décorative chromée sur le pourtour du bas de caisse

·         Sorties d’échappement chromées

Intérieur

·         Pédalier en aluminium

·         Ciel de pavillon en « Noir Titane »

·         Seuils de porte en acier inoxydable à l’avant et à l’arrière avec
logo « R-Line » à l’avant

·         Volant multifonction Sport en cuir design « R-Line »

·         Garnitures de sièges en alcantara/cuir (« Vienna »)
avec logo « R-Line »

·         Volant spécifique « R-Line »

·         Sièges avant chauffants

 

Roues et pneumatiques : la nouvelle Arteon est proposée actuellement avec quatre dimensions de jantes et de pneumatiques différentes. Voici les différentes combinaisons possibles, de 17 à 20 pouces :

 

 

Pneumatiques                                  Jantes

225/55 R17 97 W                   7,5J × 17 ET40

245/45 R18 96 W                   8J × 18 ET40

245/40 R19 94 W                   8J × 19 ET40

245/35 R20 95 Y XL              8J × 20 ET40

 

Jantes 17". Une gamme de jantes en alliage léger, nouvelles pour l’essentiel, est disponible en première monte ou au catalogue de Volkswagen Accessoires. La finition « Arteon » commence par les jantes en alliage léger 17" « Cardiff » de série. Elles sont équipées de pneumatiques AirStop de série, comme toutes les jantes de l’Arteon. Une masse visqueuse à l’intérieur du pneumatique veille à ce que la pression de l’air reste à niveau constant en cas d’endommagement du pneu (les pneumatiques endommagés doivent être remplacés). Pour l’hiver, Volkswagen propose le modèle de jante en alliage léger « Marstrand » au format 17" (peut être associé à toutes les finitions) ; cette roue d’hiver intègre elle aussi un pneumatique AirStop.

Jantes 18". L’Arteon Elegance et l’Arteon R-Line sont dotées de série de jantes en alliage léger 18". Dans le cas de l’Arteon Elegance, il s’agit du modèle « Muscat » en « Noir » ou « Atlantic Blue » avec surface en finition polie. L’Arteon R-Line est livrée avec les jantes de série « Sebring » en « Gris métallisé ». Les jantes 18" « Almere » en « Gris Adamantium » ou en « Noir » sont disponibles en option pour la finition « Arteon ». Les deux modèles de jante peuvent être commandés sans supplément de prix pour l’Arteon Elegance. La jante « Almere » est disponible en version d’hiver de couleur argent standard pour toutes les versions de l’Arteon.

 

 

Jantes 19". L’Arteon Elegance peut être équipée en option des jantes 19" « Chennai » en argent standard ou en « Gris Adamantium ». De son côté, Volkswagen R a conçu pour l’Arteon R-Line le modèle de jante 19" « Montevideo » en Noir avec surface en finition polie.

Jantes 20". L’Arteon Elegance et l’Arteon R-Line peuvent l’une comme l’autre être commandées en option avec des jantes 20" exclusives : « Rosario » en argent standard ou en « Dark Graphite mat ». Ce modèle a également été dessiné par Volkswagen R.

 

 

Le coût de possession

 

Une berline Grand Tourisme particulièrement économique

200 euros par an1. L’Arteon plaira également à ses acheteurs en raison de son faible coût d’entretien. Sur l’Arteon 1.5 TSI ou 2.0 TDI de 110 kW, par exemple, la première révision avec vidange d’huile (flexible selon affichage) arrive à échéance après deux ans ou 30 000 km au maximum en fonction du profil de conduite. Une révision générale n’est prévue qu’après trois ans ou 60 000 km au maximum. Il n’est donc pas étonnant que le coût d’entretien prévisionnel pour les quatre premières années et les 60 000 premiers kilomètres soit estimé en moyenne à 200 euros/an1. De plus, l’Arteon est également avantageuse au regard des tarifs d’assurance. En d’autres termes, les gestionnaires de parcs automobiles se féliciteront du coût d’exploitation total extrêmement faible de l’Arteon (« Cost of Ownership », CoO).

 

1 = Arteon 1.5 TSI et 2.0 TDI de 110 kW et avec boîte de vitesses mécanique