La nouvelle Scirocco : plus puissante, plus économique, plus sportive

La nouvelle Scirocco : plus puissante, plus économique, plus sportive

Mardi 18 février 2014 — La nouvelle Scirocco en 10 points essentiels :

1. Une gamme de motorisations totalement nouvelle. Éventail de puissances de 92 kW à 206 kW ; potentiel supérieur mais consommation jusqu’à 19% inférieure ; Euro 6 standard
2. Consommation moyenne d’à peine 6 l/100 km pour la Scirocco 2.0 TSI de 132 et 162 kW
3. 5,4 l/100 km seulement pour la version de base (1.4 TSI de 92 kW)
4. La déclinaison diesel la plus sobre (2.0 TDI de 110 kW) se contente de 4,1 l/100 km
5. Parties frontale et arrière redessinées ; nouveaux phares H7 et Bi-Xenon ; feux arrière à DEL ; emblème VW basculant faisant office de poignée de hayon
6. Habitacle revalorisé, de série avec des instruments supplémentaires en hommage à la Scirocco originelle
7. Système audio « Dynaudio Excite » et assistant au stationnement en tant que nouveautés technologiques
8. Nouvelles couleurs, nouveaux tissus, nouvelles jantes (de 17, 18 et 19 pouces)
9. Commercialisation en Europe à partir d’août 2014
10. Lancement simultané de la nouvelle génération de la Scirocco R

En 1974, il y a exactement 40 ans de cela, la première génération de la Scirocco était présentée au Salon de l’Automobile de Genève. Depuis lors, ce coupé agile au style affirmé et abordable a fait le bonheur de tout conducteur amateur de dynamique. Aujourd’hui, Volkswagen présente en première mondiale, et une fois encore à Genève, la dernière génération de cette emblématique voiture qui s’est écoulée à plus de 1 million d’exemplaires. Elle a fait l’objet d’évolutions à la fois techniques et stylistiques.

 

Un look plus incisif, un habitacle revalorisé

 

La Scirocco « 2014 » se démarque extérieurement de sa devancière par ses parties frontale et arrière redessinées. Les nouveaux phares halogènes (H7) ou Bi-Xenon sont à l’origine d’une nouvelle « signature lumineuse » : avec les « blades » (des lames aérodynamiques étroites « à la Golf GTI ») intégrées latéralement au pare-chocs, ils participent au nouveau design, qui fait paraître la voiture encore plus ramassée.

 

À l’arrière, on trouve des nouveaux feux à DEL et un nouveau diffuseur noir qui réduit visuellement la hauteur du pare-chocs et de la voiture dans son ensemble par la modification des proportions qui s’ensuit. Autre nouveauté, l’emblème VW sert désormais de poignée de hayon.

 

De nouvelles couleurs et de nouveaux tissus font leur apparition dans l’habitacle, doté de série de sièges sport et d’un volant sport gainé de cuir. Parmi les innovations techniques figurent un système audio « Dynaudio Excite » sur mesure et le « Park Assist », qui prend en charge les mouvements du volant lors des manœuvres de stationnement. En hommage à la Scirocco originelle, un indicateur de la pression de suralimentation, un chronomètre et un indicateur de la température de l’huile complètent les instruments.

 

Particularités stylistiques de la Scirocco R

 

Les boucliers avant et arrière, au look inspiré de la compétition automobile, et les roues contribuent à la spécificité du design « R ». À l’avant, les trois grandes admissions d’air noir brillant, les phares Bi-Xenon de série, les feux de route à DEL et les clignotants à DEL attirent particulièrement l’attention. La vue de côté révèle des boîtiers de rétroviseur à finition chromée mate, des élargisseurs de bas de caisse « R », de nouvelles jantes de série de 18 pouces et des étriers de frein noirs frappés du logo « R ». À l’arrière, ce sont, comme précédemment, les embouts d’échappement chromés (à gauche et à droite) et le grand spoiler de toit qui font la différence. Les généreuses sorties d’air dans le pare-chocs sont, en revanche, nouvelles.

 

Sous le capot

 

Les six moteurs turbo à injection directe appartiennent à la plus récente génération des quatre cylindres Volkswagen et répondent tous aux exigences de la norme Euro 6. Par ailleurs, ils sont jusqu’à 19% plus économiques. De série, toutes les Scirocco d’une puissance allant jusqu’à 162 kW (220 ch) bénéficient désormais du système « Stop-Start » et de la récupération d’énergie à la décélération.

 

Voici résumées les données relatives aux puissances, consommations et émissions de CO2 moyennes des différentes versions, toutes dotées d’une transmission manuelle à 6 rapports.

 

1.4 TSI : 92 kW (125 ch) (+ 3 ch) ; 5,4 l/100 km ; 125 g/km

2.0 TSI : 132 kW(180 ch) (+ 20 ch) ; 6 l/100 km ; 139 g/km

2.0 TSI : 162 kW(220 ch) (+ 10 ch) ; 6 l/100 km ; 139 g/km

2.0 TSI : 206 kW(280 ch) (+ 15 ch) ; 8 l/100 km ; 187 g/km (Scirocco R)

2.0 TDI : 110 kW(150 ch) (+ 10 ch) ; 4,1 l/100 km ; 107 g/km

2.0 TDI : 135 kW(184 ch) (+ 7 ch) ; 4,3 l/100 km ; 111 g/km

 

 

 

 

Le Groupe Volkswagen

   Le Groupe Volkswagen, dont le siège est à Wolfsburg, compte parmi les plus importants constructeurs automobiles du monde et occupe la tête du marché en Europe. En 2011, ses livraisons ont augmenté pour atteindre 8,265 millions d’exemplaires (2010 : 7,203 millions), ce qui correspond à une part de 12,3% du marché mondial des voitures particulières.

   Plus d’une voiture neuve sur cinq (23%) immatriculées en Europe de l’Ouest provient du Groupe Volkswagen. En 2011, le chiffre d’affaires du Groupe était de 159 milliards d’euros (2010 : 126,9 milliards). Pour l’exercice 2011, le bénéfice après impôts a progressé pour s’établir à 15,8 milliards d’euros (2010 : 7,2 milliards).

   Le Groupe compte douze marques, produites dans sept pays européens : Volkswagen, Audi, SEAT, ŠKODA, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, Ducati, Volkswagen Nutzfahrzeuge (véhicules utilitaires), Scania et MAN.

   Chaque marque a son propre caractère et agit en tant qu’acteur indépendant sur le marché. L’offre de véhicules va des citadines à vocation économique aux voitures de prestige. Dans le secteur des utilitaires, la gamme s’étend des pick-up aux bus et poids lourds.

   Le Groupe Volkswagen est également actif dans d’autres domaines industriels avec la production de gros moteurs diesel destinés à des applications marines ou stationnaires (centrales prêtes à l’usage), de turbocompresseurs, de turbomachines (turbines à vapeur et à gaz), de compresseurs et de réacteurs chimiques. Par ailleurs, le Groupe produit des systèmes de transmission spéciaux pour véhicules et pour turbines, notamment.

   Le Groupe exploite 99 sites de production dans 18 pays européens et dans 9 pays d’Amérique, d’Asie et d’Afrique. Chaque jour, 501.956 personnes travaillent à la production de quelque 34.500 véhicules ou sont actives dans le domaine de la prestation de services liés à l’automobile, voire dans d’autres branches d’activité. Le Groupe Volkswagen vend ses véhicules dans 153 pays.

   L’objectif du Groupe est de proposer des voitures attrayantes, sûres et respectueuses de l’environnement, concurrentielles dans un marché toujours plus exigeant et qui s’imposent en tant que références dans leurs classes respectives.