La mobilité électrique au cœur des projets chinois du Groupe Volkswagen

La mobilité électrique au cœur des projets chinois du Groupe Volkswagen

Jeudi 27 avril 2017 —  

De nouveaux modèles, des nouveaux partenariats, de nouvelles technologies… Le Groupe Volkswagen a profité du Salon de Shanghai pour dessiner la mobilité de demain dans le marché clé qu’est la Chine. « Façonner le futur ensemble », tel était le leitmotiv d’une soirée au cours de laquelle la marque a présenté de nombreuses nouveautés, dont trois premières mondiales électriques.

À la veille de l’ouverture officielle de l’Auto Shanghai 2017, Volkswagen a dévoilé une série impressionnante de nouveaux modèles, mais le groupe a également présenté sa stratégie de développement et de mobilité pour le futur, le tout en étroite collaboration avec ses collaborateurs locaux. « Dans les prochaines années, Volkswagen va devenir encore plus chinois », a déclaré le Président du Directoire du Groupe Matthias Müller. « La Chine est un marché rapide, vigoureux et innovant. C’est aussi le leader mondial en termes de mobilité électronique. Nous allons renforcer nos collaborations avec nos partenaires existants et développer de nouvelles collaborations avec des entreprises chinoises pour mettre au point la mobilité de demain. »

 

Rien qu’en 2017, le groupe Volkswagen et ses deux partenaires chinois lanceront un total de 30 nouveaux modèles en Chine, parmi lesquels de nombreux SUV. Certains d’entre eux bénéficieront d’un système de reconnaissance vocal avancé, qui permettra d’améliorer la convivialité à bord. À cette fin, une nouvelle joint-venture a été créée avec la société chinoise MobVoi, spécialisée dans l’intelligence artificielle.

 

L’Audi X17 BEV Coupé, la ŠKODA VISION E et la Volkswagen I.D. Crossover concept font partie des nouveautés dévoilées par le groupe, tout comme « Sedric », déjà présenté lors du récent Salon de Genève. Sedric est un véhicule 100 % autonome dépourvu de volant et de pédales qui souligne l’importance de la conduite autonome dans la stratégie du groupe. Il donne un avant-goût de la mobilité du futur et poursuivra son développement en Chine, en profitant de l’accord récemment signé avec MobVoi. Dans le même esprit, le groupe Volkswagen China soutient un projet de ville intelligente dans lequel une flotte de véhicules autonomes comme Sedric serait mis à disposition de citoyens.

 

En attendant, Volkswagen intensifie sa présence dans le secteur croissant du partage de voitures avec la société de véhicules de location Shouqi à Pékin. « Nous voulons offrir à nos clients chinois des solutions de mobilité optimales pour le futur », a expliqué Jochem Heizmann, membre du conseil d’administration. « Nous rendons la mobilité accessible à plus de gens tout en rendant la conduite plus confortable, plus propre et plus sûre pour nos clients chinois. »