La micromobilité vue par Volkswagen : Streetmate & Cityskater – Première présentation à Genève

La micromobilité vue par Volkswagen : Streetmate & Cityskater – Première présentation à Genève

Mardi 6 mars 2018 —  

Mobilité urbaine : Volkswagen présente deux véhicules électriques modernes pour les centres urbains, le Cityskater et le conceptscooter Streetmate.

 

Informations clés – Streetmate & Cityskater

  • Fonctionnement silencieux : les nouveaux spécialistes des distances courtes de Volkswagen roulent à travers la ville sans faire de bruit et sans émettre d’émissions.
  • Deux et trois roues : le Streetmate (scooter électrique) et le Cityskater (trottinette électrique pour trajets courts) élargissent la gamme Volkswagen dans le domaine de la mobilité électrique.
  • Comme il vous plaira : l’offre de mobilité de Volkswagen répond plus que jamais aux besoins des utilisateurs.
  • Streetmate en première mondiale : l’étude électrique de Volkswagen se pilote en position assise ou debout.
  • Rapide et endurant : le Streetmate pèse 65 kg, atteint la vitesse (bridée) de 45 km/h et peut parcourir jusqu’à 35 km.
  • Cityskater à trois roues : le nouveau Cityskater est une trottinette électrique pour les derniers kilomètres.
  • Remarquablement rapide : le Cityskater atteint la vitesse de 20 km/h et a une autonomie de 15 km en milieu urbain.
  • Léger et compact : avec ses 11,9 kg, le Cityskater s’emporte facilement dans le métro et se loge sans problème dans le coffre une fois plié.

 

Mobilité électrique globale

 

Volkswagen a pour objectif de devenir le plus grand fournisseur mondial de mobilité électrique en termes de volume. Dans le cadre de cette évolution, Volkswagen envisage la mobilité électrique selon une approche globale, y compris au stade de la micromobilité. C’est pourquoi Volkswagen expose au Salon de l’Automobile de Genève (ouvert au public du 8 au 18 mars) deux concepts innovants répondant à cette nouvelle forme de mobilité : le Cityskater, une trottinette tendance et compacte proche de la production de série pour la mobilité de proximité et le Streetmate, une étude de type scooter électrique dévoilée en première mondiale. Avec une autonomie maximale de 35 km, le scooter électrique parcourt facilement des distances relativement longues. Il est donc prédestiné pour accomplir les trajets quotidiens entre logement et lieu de travail. Prévu pour arriver sur le marché en 2018, le Cityskater possède une autonomie d’environ 15 km. Il s’emporte facilement dans le métro et se range dans le coffre une fois plié. Volkswagen couvrira ainsi toute la gamme de la mobilité électrique, depuis l’étude haut de gamme I.D. VIZZION, également présentée en première mondiale à Genève, jusqu’au Streetmate et au Cityskater, en passant par l’I.D. BUZZ modulable au design emblématique, le SUV spacieux I.D. CROZZ et le modèle compact I.D.

 

Mobilité connectée. L’intermodalité, incluant la micromobilité compacte telle que la permettent le Streetmate ou le Cityskater, ouvre de nouvelles perspectives dans l’espace urbain. Le Streetmate et le Cityskater font gagner du temps. Dans un avenir très proche, lorsqu’ils arriveront dans les métropoles, les habitants ou les visiteurs laisseront leur voiture à la maison, à l’hôtel, au garage, etc., et utiliseront de plus petits modèles à zéro émission de type Streetmate ou Cityskater pour circuler en ville. Les concepts innovants de type Streetmate et Cityskater ont ainsi le potentiel de modifier durablement les habitudes de mobilité des usagers.

 

Principaux aspects

 

Streetmate, le scooter électrique pour les moyennes distances

 

Inégalé en ville. En environnement urbain, le Streetmate remplace avantageusement la voiture avec sa flexibilité inégalée, qu’il fait valoir sur les distances moyennes, par exemple d’un quartier à l’autre de la ville. Ce scooter électrique résout les problèmes de circulation en les évitant. Trouver une place de stationnement est très facile, car le Streetmate se gare dans les plus petits emplacements, ce qui évite du stress et permet de gagner du temps. Il présente également un avantage pour l’environnement puisque, grâce à la motorisation électrique, le scooter se déplace sans rejeter de gaz d’échappement et de façon très silencieuse. Les utilisateurs ne culpabilisent pas en l’utilisant, il réduit la pollution en ville et diminue les nuisances sonores pour les riverains. Le Streetmate affirme également son identité sur le plan esthétique. Avec son design épuré de type deux-roues, il se distingue très clairement des scooters traditionnels. Le petit moteur-roue intégré à la roue arrière y contribue grandement. Il développe une puissance de 2 kW.

 

Rapide, léger et maniable. Le Streetmate peut rouler jusqu’à 45 km/h et se conduit confortablement en position assise. Il est également prévu de pouvoir basculer le siège pour pouvoir rouler en position debout (en fonction de l’homologation). Avec un poids de 65 kg, le concept est léger et a un centre de gravité particulièrement bas, étant donné la batterie lithium-ion intégrée à la structure de base du scooter. L’accumulateur affiche une capacité nominale de 1,3 kWh. Il se recharge entièrement en deux heures et quart sur une station de recharge délivrant une puissance de 500 W. La batterie peut également être retirée pour pouvoir être rechargée au bureau ou à la maison. Le Streetmate peut parcourir jusqu’à 35 km avec une seule charge de batterie. C’est une autonomie idéale pour circuler dans l’espace urbain, même dans les grandes villes.

 

Facile à utiliser et à conduire. Le Streetmate est facile à piloter : la puissance électrique est sollicitée par une simple pression du pouce sur le guidon. Les freins à disques perforés et le système antiblocage ABS permettent d’immobiliser parfaitement le Streetmate. En phase de freinage, le moteur-roue arrière fait office d’alternateur et récupère l’énergie libérée au freinage. De plus, l’autonomie du Streetmate peut être prolongée grâce au mode Eco. En Europe, il sera nécessaire de porter un casque et d’avoir un permis pour conduire le scooter électrique, soumis à l’obligation d’assurance et d’homologation.

 

Hautement connecté. Le Streetmate se caractérise par une connectivité intelligente. La centrale de commande se présente sous la forme d’un écran de 5,3 pouces (définition 1 440 × 2 560 pixels) placé au centre du guidon. Il est étanche et résiste aux intempéries. L’écran à fond clair affiche les paramètres de fonctionnement de base tels que l’état de charge ou l’autonomie. L’écran peut également être connecté à un smartphone auquel il pourra demander les données de navigation. De plus, le smartphone connecté affichera, grâce à une application, des informations telles que l’emplacement du Streetmate. D’autre part, l’application pourra déclencher une alarme si une personne non autorisée tente de démarrer le Streetmate. En effet, le démarrage n’est autorisé que si l’application identifie l’utilisateur comme un conducteur autorisé. Le smartphone devient ainsi une clé numérique.

 

 

Cityskater, la trottinette électrique pour les trajets courts

 

Deux roues avant, une roue arrière. Le Cityskater a été conçu pour effectuer les derniers kilomètres qui séparent, par exemple, une place de stationnement, un arrêt de bus ou une station de métro de la destination finale. Propulsé par un moteur électrique intégré à la roue arrière, il sillonne la ville sur trois roues (deux à l’avant, une à l’arrière). Contrairement à une planche à roulettes ou à un scooter, le Cityskater possède deux planches, une pour chaque jambe, reliée chacune à une roue avant. La présence du guidon est uniquement destinée au maintien puisque, à l’image d’un skieur, l’utilisateur guide la trottinette en transférant son poids d’une jambe sur l’autre de manière intuitive.

 

La mobilité pliable. Parfaitement adaptée à l’intermodalité, cette trottinette à trois roues se range dans le coffre une fois pliée. Elle est prête à l’emploi en quelques secondes. Cette double planche se démarre, s’accélère et se freine par un geste au guidon. Évoluant à la vitesse d’un vélo (jusqu’à 20 km/h), le Cityskater parcourt des distances trop longues à faire à pied. Avec une capacité d’inclinaison de 22°, il permet d’évoluer avec agilité dans les virages. Son moteur électrique intégré à la roue arrière développe jusqu’à 450 W de puissance maximale. La batterie lithium-ion a une capacité énergétique de 200 Wh. Elle se recharge à 50 % en moins d’une heure sur une prise de courant traditionnelle de type domestique (230 V). Avec ce taux de charge, elle peut parcourir jusqu’à 7,5 km. Avec une charge pleine, son autonomie s’étend à environ 15 km. Sous réserve de disposer d’un raccordement électrique, le Cityskater peut également être rechargé dans le coffre d’une voiture ou dans le train.

 

Seulement 11,9 kg. Le Cityskater est en cours d’homologation, l’objectif étant d’étendre l’autorisation d’utilisation aux pistes cyclables. Avec un poids de 11,9 kg, une longueur de 850 mm et une hauteur de 1 170 mm (position dépliée), le Cityskater peut supporter jusqu’à 120 kg et franchir des pentes de 10 %. L’équipement inclut un feu avant, un feu rouge arrière et un avertisseur sonore. La planche est immobilisée par un frein à disque (à l’arrière). Une fois replié, le Cityskater mesure seulement 330 mm de haut et se range sous n’importe quelle table de bureau.

 

 

 

 

 

Caractéristiques techniques

 

 

Streetmate

Cityskater

 

 

 

Motorisation

Électrique

Électrique

 

Moteur électrique

Moteur électrique

Puissance

2 kW

450 W (puissance maximale)

Batterie

Lithium-ion

Lithium-ion

Capacité nominale

1,3 kWh

200 Wh

Vitesse maximale

45 km/h

20 km/h

Autonomie

Jusqu’à 35 km

Jusqu’à 15 km

Poids

65 kg

11,9 kg