La marque Volkswagen repense l’organisation du développement de ses véhicules

La marque Volkswagen repense l’organisation du développement de ses véhicules

Regroupement des responsabilités en matière de technologie, de qualité, de rentabilité et de délais

 

 

La marque Volkswagen a repensé l’organisation du développement de ses véhicules en ce début d’année. « Nous devons nous assurer que la responsabilité de chaque projet de véhicule est clairement attribuée dans l’entreprise », a souligné le docteur Herbert Diess, président du directoire de Volkswagen. « Ces changements devraient conduire à une accélération du développement. Cette étape est un élément-clé du “New Volkswagen”, la nouvelle orientation stratégique de notre marque. »

 

La collaboration transversale sera renforcée et cela aura pour résultat que la technologie, la qualité, les coûts, le respect des délais, la rentabilité – et ce, de la conception jusqu’à la fin du cycle de vie d’un modèle – seront pour la première fois de la responsabilité d’une seule et même personne. Jusqu’à présent, ces responsabilités étaient réparties entre différentes divisions et variaient également selon les groupes de modèles.

 

La nouvelle organisation regroupe les compétences en quatre groupes qui comprennent chacun plusieurs séries de modèles :

 

1. « Small » : Le groupe des petits véhicules comme la up! et la Polo comprend les berlines ainsi que les futurs petits SUV. Il est dirigé par Klaus-Gerhard Wolpert (59 ans), qui était en charge de la gestion produit pour la Marque et pour le Groupe Volkswagen depuis 2010.

 

2. « Compact » : Également appelé « Catégorie Golf », ce groupe va des berlines à hayon, modèles 2 portes et 4 portes confondus, aux SUV en passant par les breaks. Directeur des Achats électriques/électroniques du Groupe depuis 2014, Karlheinz Hell (52 ans) en prend la direction.

 

3. « Mid- & Full-size » : Cette catégorie va de la Passat au Sharan et du futur SUV de taille moyenne au Touareg. Nommé directeur, Elmar-Marius Licharz (45 ans) était en charge du contrôle produit chez Volkswagen AG pour la marque Volkswagen depuis 2010.

 

4. « BEV » : Les véhicules électriques à batterie (« Battery Electric Vehicles ») sont déjà représentés au sein de la marque avec l’e-up! et l’e-Golf. La prochaine étape consistera, pour ce groupe, à produire des véhicules électriques qui possèdent une plus grande autonomie, tel que le concept-car BUDD-e dévoilé au CES 2016. Le groupe des BEV est dirigé par Christian Senger (41 ans), qui vient de Continental AG, où il dirigeait le département Automotive Systems and Technology.

 

Une nouvelle division Stratégie et Produits viendra appuyer ces groupes et aider les dirigeants responsables des différentes séries de modèles. Les responsabilités incluront la définition des cycles de vie et la coordination des grands événements liés aux produits.

 

« Nous mettons ainsi en place des structures et des responsabilités claires qui laisseront aux salariés plus de temps pour se concentrer sur leur tâche essentielle. La responsabilité personnelle, l’initiative et l’esprit d’équipe en sortiront renforcés », a noté Herbert Diess en expliquant le fonctionnement de la nouvelle structure, élément-clé du changement de culture chez Volkswagen.

 

La difficulté va désormais consister à s’adapter aux futures exigences résultant de la numérisation progressive, de l’électromobilité et de l’évolution des besoins des clients. « La nouvelle organisation par catégories va permettre de créer une solide gamme de produits parfaitement adaptés à l’avenir et renforcera la coopération entre toutes les fonctions tout en améliorant la rentabilité de la marque », a ajouté Herbert Diess.

 

 

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

- Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy