Innovations technologiques dans le nouveau Touareg

Innovations technologiques dans le nouveau Touareg

Vendredi 15 juin 2018 — Le nouveau Volkswagen Touareg inaugure des technologies inédites particulièrement innovantes qui améliorent la sécurité, le dynamisme et le confort. C’est le cas du système d’assistance « Night Vision », des quatre roues directrices et de barres antiroulis à commande électromécanique.

Le Night Vision permet de détecter, de nuit, les personnes et animaux bien avant l’œil humain. La caméra infrarouge disposée à l’avant de la voiture capte le rayonnement émis par les êtres vivants situés dans le champ d’alerte ou s’y dirigeant. Celle-ci fonctionne sur une distance comprise entre 10 et 130 mètres.

Lorsqu’un obstacle est détecté, le conducteur est prévenu par une alerte sur l’Active Info Display. Les personnes ou animaux sont alors affichés en jaune, voire en rouge s’ils franchissent une certaine limite pour être immédiatement identifiables sur le fond noir et blanc. Ce mode s’active automatiquement au-delà de 50km/h. Les nouveaux phares actifs IQ.Light Matrix Led, également disponibles sur le Touareg, émettent alors un appel de phare en direction de la personne ou de l’animal, pour l’alerter (sans l’éblouir) et pour les rendre plus visibles aux yeux des conducteurs.

Le nouveau Touareg est également équipé pour la première fois de quatre roues directrices qui le rendent aussi maniable qu’une berline compacte. A des vitesses inférieures à 37 km/h, les roues arrière tournent dans un angle opposé aux roues avant selon un angle maximum de 5°. Cela permet de réduire de 1 mètre le diamètre de braquage (11,19 mètres), ce qui s’avère très pratique lors des manœuvres de parking. Au-delà de 37 km/h, les roues arrière braquent dans la même direction que les roues avant pour garantir une meilleure maniabilité aux vitesses typiquement atteintes sur les routes de campagne et les autoroutes.

Le train hi-tech du nouveau Touareg établit quant à lui de nouvelles normes en matière de confort et d’agilité sur le segment des SUV. Essentiellement fabriqué en aluminium, il associe dans sa version la plus avancée une suspension pneumatique à un contrôle électronique de l’amortissement adaptatif et, pour la première fois, à un système de compensation électromécanique eAWS. Il est composé de barres antiroulis actives alimentées par le système électrique 48V qui maintien la voiture pratiquement parallèle à la route en toutes circonstances. Les moteurs électriques sont alimentés par des « Supercaps », des condensateurs à charge et à décharge ultrarapides qui assurent une réaction instantanée du système.