Dès 2019, Volkswagen va faire communiquer les véhicules entre eux pour plus de sécurité

Dès 2019, Volkswagen va faire communiquer les véhicules entre eux pour plus de sécurité

Mercredi 28 juin 2017 —  

A partir de 2019, Volkswagen commencera à équiper ses voitures de la technologie pWLAN afin d’accroître la sécurité du trafic. Les informations sur les risques immédiats pourront être envoyées entre les véhicules, mais aussi entre véhicules et environnement local. 

La connectivité entre les différents véhicules (car-to-car), ainsi qu’entre les véhicules et les infrastructures de transport aux alentours (car-to-X), est une étape importante vers la conduite connectée qui vise à réduire le nombre d’accidents de la route ou à en minimiser les conséquences. A partir de 2019, Volkswagen va donc commencer à équiper de série ses premiers modèles du pWLAN pour l’échange d’informations routières choisies entre véhicules de différents constructeurs. Il sera ainsi possible de partager avec l’environnement proche, encore plus rapidement que par le passé (quelques millisecondes), des informations sur la circulation, les accidents et d’autres situations liées à l’état du trafic, dans un rayon d’environ 500 mètres. De quoi voir ce qui se passe au prochain virage !

Le système pWLAN utilise une bande de fréquence spéciale réservée à la sécurité routière et à l’efficacité du trafic, ce qui signifie qu’il n’y a pas de coûts de communication et que le système ne dépend pas du réseau de téléphonie mobile.

Avec l’amélioration de l’efficacité du système lié à l’augmentation du nombre d’utilisateurs, Volkswagen coopère maintenant avec les autorités, les ministères des transports, les services d’urgence et d’autres partenaires. Car comme l’affirmait Johannes Neft, Responsable du Développement Châssis pour la marque Volkswagen : « Le plus important, c’est que la technologie soit utilisée de manière cohérente et par le plus grand nombre de constructeurs et de partenaires possibles. »

Toujours afin de limiter les accidents, les opérateurs d’infrastructures de transport en Allemagne, aux Pays-Bas et en Autriche ont également annoncé qu’ils prévoyaient de faire appel à la technologie pWLAN.