Dès 2019, Volkswagen va faire communiquer les véhicules entre eux pour plus de sécurité

Dès 2019, Volkswagen va faire communiquer les véhicules entre eux pour plus de sécurité

 

A partir de 2019, Volkswagen commencera à équiper ses voitures de la technologie pWLAN afin d’accroître la sécurité du trafic. Les informations sur les risques immédiats pourront être envoyées entre les véhicules, mais aussi entre véhicules et environnement local. 

La connectivité entre les différents véhicules (car-to-car), ainsi qu’entre les véhicules et les infrastructures de transport aux alentours (car-to-X), est une étape importante vers la conduite connectée qui vise à réduire le nombre d’accidents de la route ou à en minimiser les conséquences. A partir de 2019, Volkswagen va donc commencer à équiper de série ses premiers modèles du pWLAN pour l’échange d’informations routières choisies entre véhicules de différents constructeurs. Il sera ainsi possible de partager avec l’environnement proche, encore plus rapidement que par le passé (quelques millisecondes), des informations sur la circulation, les accidents et d’autres situations liées à l’état du trafic, dans un rayon d’environ 500 mètres. De quoi voir ce qui se passe au prochain virage !

Le système pWLAN utilise une bande de fréquence spéciale réservée à la sécurité routière et à l’efficacité du trafic, ce qui signifie qu’il n’y a pas de coûts de communication et que le système ne dépend pas du réseau de téléphonie mobile.

Avec l’amélioration de l’efficacité du système lié à l’augmentation du nombre d’utilisateurs, Volkswagen coopère maintenant avec les autorités, les ministères des transports, les services d’urgence et d’autres partenaires. Car comme l’affirmait Johannes Neft, Responsable du Développement Châssis pour la marque Volkswagen : « Le plus important, c’est que la technologie soit utilisée de manière cohérente et par le plus grand nombre de constructeurs et de partenaires possibles. »

Toujours afin de limiter les accidents, les opérateurs d’infrastructures de transport en Allemagne, aux Pays-Bas et en Autriche ont également annoncé qu’ils prévoyaient de faire appel à la technologie pWLAN.

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

- Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy