Concept proche de la production de série de la borne de recharge rapide flexible

Concept proche de la production de série de la borne de recharge rapide flexible

 

  • Volkswagen Group Components présente à Genève sa borne de recharge pour véhicules électriques
  • Des dimensions compactes, une utilisation flexible : recharger là où c’est nécessaire
  • Le stockage intermédiaire de l’électricité durable permet une mobilité neutre en CO2
  • Vers la production de série : la production commencera en 2020 en Allemagne

À l’occasion du Salon de l’Automobile de Genève, la marque Volkswagen Group Components expose son concept proche de la production de série de sa borne de recharge rapide flexible. Grâce à ses dimensions compactes, elle peut être installée partout où c’est nécessaire ou là où il n’y a pas d’infrastructure de recharge. Connectée ou non au réseau électrique, elle peut recharger jusqu’à 4 véhicules électriques en même temps à l’instar d’une batterie de secours. Deux de ceux-ci peuvent bénéficier d’une recharge rapide CC. Si la borne de recharge est utilisée comme élément de stockage d’énergie verte, elle permet dans ce cas une mobilité neutre en CO2. Si, en revanche, elle est connectée au réseau électrique, elle est alors un point de recharge fixe. La production de série commencera à partir de 2020 en Allemagne, sur le site d’Hanovre.

Une « batterie de secours » pour les véhicules électriques. La borne de recharge rapide flexible fonctionne à l’instar d’une batterie de secours, qui est utilisée par des millions de personnes en voyage pour recharger leur smartphone, si ce n’est qu’elle est nettement plus grande et plus puissante. Sa capacité de rechargement peut atteindre jusqu’à 360 kWh. Grâce à la technologie de recharge rapide CC d’une puissance de 100 kW, les batteries des véhicules électriques sont rechargées en un rien de temps. Lorsque la teneur énergétique de l’ensemble de batteries de la borne descend à un certain niveau, la borne vide est simplement remplacée par une chargée. Si, en revanche, elle est raccordée au réseau électrique, le pack de batteries sera rechargé en permanence de manière autonome.

Recharger partout. Le concept proche de la production de série montre les dimensions compactes de la future borne de recharge. D’une surface au sol de seulement 120 x 100 cm, elle peut être installée presque partout. Par conséquent, un véhicule pourra à l’avenir être rechargé pratiquement sur tous les sites, ce que soit en ville, à un festival, à un stade ou à d’autres événements.

Les bornes de recharge comme piliers du changement énergétique. Si la station est rechargée grâce à une source d’énergie renouvelable (énergie solaire ou éolienne), la nouvelle borne de recharge permettra pour la première fois le stockage intermédiaire d’électricité durable. La mobilité électrique sera alors neutre en CO2. Les pays qui injectent une grande quantité de l’énergie renouvelable dans le réseau, en particulier, pourront pour la première fois stocker une partie de cette énergie grâce à la borne de recharge rapide. Parallèlement, le stockage de l’énergie permettra de soulager le réseau électrique aux heures de forte activité.

Une deuxième vie pour les batteries des voitures électriques. D’un point de vue technique, les bornes de recharge se basent sur le pack de batteries de la plate-forme modulaire pour véhicules électriques (MEB) du Groupe Volkswagen et sont conçues pour utiliser ses modules de cellules. En plus d’être disponible en plusieurs capacités différentes, la borne de recharge donne une seconde vie aux batteries des véhicules électriques. En effet, une batterie est remplacée lorsqu’elle perd de la capacité de recharge avec le temps et lorsque sa capacité restante arrive à un certain niveau. Si elle est ensuite analysée de manière détaillée, elle peut alors être réutilisée dans une station de recharge rapide flexible, ce qui réduit de manière durable l’utilisation de matières premières de grande valeur.

L’Allemagne comme lieu de production. Les premières bornes de recharge rapide flexibles sont présentées dans le cadre d’un projet pilote au cours du premier semestre de 2019 dans la ville de Volkswagen AG (Wolfsburg) et viennent soutenir l’installation d’une infrastructure de recharge dans la ville. La production de série des premières bornes de recharge rapide commencera à partir de 2020 sur le site d’Hanovre.

A propos de Volkswagen Belgium

Press room Volkswagen Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée


Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

- Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy